L'Homme et la Société N° 197, 2015/3

L'économie entre performativité, idéologie et pouvoir symbolique

Note moyenne 
Issue de la réflexion sur les actes de langage du philosophe John L. Austin (1975), la "performativité" est, depuis une vingtaine d'années, une notion... Lire la suite
29,00 € Neuf
Expédié sous 7 à 15 jours
Livré chez vous entre le 19 août et le 27 août
En librairie

Résumé

Issue de la réflexion sur les actes de langage du philosophe John L. Austin (1975), la "performativité" est, depuis une vingtaine d'années, une notion en vogue dans les sciences sociales, particulièrement en sociologie économique. A l'instar des discours qui modifient l'état du monde (celui de la promesse ou celui du mariage), le discours économique aurait un effet "performatif". Posture stimulante, mais problématique, stricto sensu, l'efficacité performative porte au jour ce dont un énoncé parle au moyen de la parole elle-même, c'est-à-dire, précisément, en disant telle ou telle chose.
Peut-on alors considérer que l'économie, de la même façon, crée certaines choses ? N'utilise-t-on pas la terminologie du "performatif" pour désigner en fait les simples conséquences qui résultent de la mise en oeuvre d'un discours économique donné, au travers de dispositifs sociotechniques qui ont justement pour objet de modifier le cours du monde pour obtenir certains changements? Afin de clarifier son usage, ce dossier revient sur les fondements philosophiques et théoriques de cette notion, puis, dans la perspective initiée par Austin lui-même, développée par certains de ses héritiers en philosophie et surtout par Bourdieu en sociologie, il examine, à travers quelques cas (politique monétaire, services à la personne, santé), comment l'efficacité performative requiert toujours des conditions "matérielles" et "sociales" de réalisation.
A travers ces contributions, on voit qu'en dépit de son apport indéniable, l'usage du concept de performativité tend parfois à évincer un certain nombre de concepts qui, tels "économisme", "idéologie", "fétichisme", "réification" ou "pouvoir symbolique", sont associés à une critique théorique plus ou moins assumée de l'ordre économique et social. Il n'est ainsi pas dit que l'on y gagne nécessairement au change.

Sommaire

  • L'ECONOMIE ENTRE PERFORMATIVITE, IDEOLOGIE ET POUVOIR SYMBOLIQUE
  • COMMENT (ET POURQUOI) REPENSER LA PERFORMATIVITE DES ENONCES THEORIQUES ?
  • DISCOURS D'INSTITUTION ET POUVOIR SYMBOLIQUE - LE CAS DES BANQUES CENTRALES
  • PERFORMATIVITE ET THEORIE CONVENTIONNELLE - UNE APPLICATION A L'ASSURANCE SANTE
  • LA LEGITIMATION ACADEMIQUE D'UN PROJET POLITIQUE - LE CAS DE LA CREATION DES "SERVICES A LA PERSONNE"
  • QUAND LA SCIENCE CONTRIBUE A CREER L'ORDRE DU MONDE

Caractéristiques

  • Date de parution
    01/03/2016
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-343-08304-9
  • EAN
    9782343083049
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    274 pages
  • Poids
    0.415 Kg
  • Dimensions
    15,5 cm × 24,0 cm × 1,5 cm

Avis libraires et clients

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
29,00 €