Une journée avec Tabucchi - Suivi d'une interview de Carlos Gumpert

Note moyenne 
Paolo Di Paolo et Dacia Maraini - Une journée avec Tabucchi - Suivi d'une interview de Carlos Gumpert.
En 2012 mourait Antonio Tabucchi, écrivain italien au long cours, partagé entre sa Toscane de sang et son Portugal de coeur, vivant à cheval entre... Lire la suite
14,40 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 15 avril et le 19 avril
En librairie

Résumé

En 2012 mourait Antonio Tabucchi, écrivain italien au long cours, partagé entre sa Toscane de sang et son Portugal de coeur, vivant à cheval entre Lisbonne, Paris et Vecchiano. Tabucchi, l'écrivain cosmopolite, le traducteur de Pessoa, le penseur, le voyageur, le fumeur impénitent, découvert en France avec Femme de Porto Pim et devenu, depuis, l'un des plus solides repères de la littérature étrangère.
Quatre auteurs italiens, deux femmes et deux hommes, de 28 à 76 ans, racontent le privilège de l'avoir connu. Car Tabucchi était l'un de ces auteurs qui se donnent, ou plutôt se laissent avoir, à la faveur d'une interview, d'une lettre d'admiratrice, d'un premier roman prometteur. Ainsi, au gré d'une nouvelle, d'une oraison, d'un témoignage plus ou moins fictionnel, ses quatre amis, ou protégés, ou disciples, disent le rôle décisif qu'Antonio et son charisme ont joué dans leur vie.
Et nous en livrent un portrait polyphonique et intime. Hommage aux livres autant que livre-hommage, Une journée avec Tabucchi salue l'héritage d'un romancier lu, admiré et abondamment étudié en France, et offre aux nostalgiques de Pereira prétend et Nocturne indien de nouvelles voies pour approcher la nébuleuse Tabucchi. Mais au-delà de la révérence littéraire - prise en charge dans un entretien final avec Carlos Gumpert, traducteur espagnol de Tabucchi et spécialiste de son oeuvre -, ce pêle-mêle de souvenirs dessine quatre amitiés électives, quatre relations fondées sur la tendresse et l'admiration, et se lit comme autant de déclarations d'amour.

Caractéristiques

  • Date de parution
    12/02/2015
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-7103-7082-6
  • EAN
    9782710370826
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    144 pages
  • Poids
    0.158 Kg
  • Dimensions
    11,7 cm × 19,0 cm × 1,3 cm

Avis libraires et clients

À propos des auteurs

Dacia Maraini est née près de Florence en 1936. Romancière, poétesse et dramaturge majeure, ancienne compagne d'Alberto Moravia, elle fait partie, aux côtés d'Umberto Eco, de la "Génération des années 30". La plupart de ses romans sont traduits en France (Laffont/Seuil). Paolo di Paolo est né à Rome en 1983. Auteur prolixe et précoce, il collabore à de nombreuses revues. Son dernier roman, paru en Italie en 2013, a été finaliste au prix Strega.
En 2010, Paolo di Paolo s'est chargé de l'édition de Voyages et autres voyages, le dernier ouvrage d'Antonio Tabucchi (Gallimard, 2014). Romana Petri, née à Rome en 1965, est romancière et traductrice. Fondatrice de la maison d'édition Cavallo di Ferro, dédiée en grande partie à la littérature lusophone, elle doit à Antonio Tabucchi sa passion pour le Portugal. Ugo Riccarelli, né dans le Piémont en 1951 et mort à Rome en 2013, a remporté le prix Strega en 2004 avec Une Douleur parfaite.
L'Amore grailla il mondo, son dernier roman, lui a valu le prix Campiello à titre posthume.

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

14,40 €