Travail et mobilité en Europe (XVIe-XIXe siècles) - Grand Format

Note moyenne 
Les changements importants que le monde du travail est en train de vivre ces dernières années ont encouragé la réflexion historiographique autour... Lire la suite
25,00 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 26 juillet et le 31 juillet
En librairie

Résumé

Les changements importants que le monde du travail est en train de vivre ces dernières années ont encouragé la réflexion historiographique autour de la précarité et de la flexibilité professionnelles. Loin d'être un trait exclusif des sociétés actuelles, la mobilité des travailleurs a aussi caractérisé l'époque moderne. Les traces de cette mobilité professionnelle, vécue aussi bien comme condition d'instabilité que comme opportunité de promotion sociale, se retrouvent partout, dans les archives des institutions étatiques, des tribunaux, des corps de métier, des instituts d'assistance et des familles.
Le présent ouvrage réunit neuf essais qui offrent, à la lumière des récents débats historiographiques, autant de points de vue sur la mobilité professionnelle, en montrant l'intérêt et la complexité du phénomène. Les stratégies des acteurs face à l'intermittence du travail, la défense de la mobilité professionnelle en tant que ressource, le rapport entre mobilité professionnelle et mobilité géographique figurent parmi les nombreux thèmes abordés.

Caractéristiques

  • Date de parution
    29/11/2018
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-7574-2076-8
  • EAN
    9782757420768
  • Format
    Grand Format
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    268 pages
  • Poids
    0.444 Kg
  • Dimensions
    16,0 cm × 24,0 cm × 1,5 cm

Avis libraires et clients

L'éditeur en parle

Loin d'être une prérogative des sociétés actuelles, la mobilité professionnelle a également caractérisé l'Ancien Régime, jusqu'alors perçue comme une période d'immobilisme. Les changements importantes que le monde du travail est en train de vivre dans les dernières années ont encouragé la réflexion historiographique autour de la précarité et...

À propos des auteurs

Andrea Caracausi est professeur associé en histoire moderne à l'Université de Padoue. Nicoletta Rob est chercheuse et Gerda Henkel Fellow auprès du (entre de recherches historiques de l'EHESS de Paris. Marco Schnyder von Wartensee est maître-assistant en histoire suisse à l'Université de Genève.

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
25,00 €