Signes d'identité - Tatouages, piercings et autres marques corporelles

Note moyenne 
David Le Breton - Signes d'identité - Tatouages, piercings et autres marques corporelles.
L'industrie du design corporel s'épanouit. Le corps est devenu la prothèse d'un moi éternellement en quête d'une incarnation pour sursignifier sa... Lire la suite
18,50 € Neuf
Expédié sous 7 à 15 jours
Livré chez vous entre le 13 août et le 21 août
En librairie

Résumé

L'industrie du design corporel s'épanouit. Le corps est devenu la prothèse d'un moi éternellement en quête d'une incarnation pour sursignifier sa présence au monde, pour adhérer à soi. Tatouage et piercing sortis de la marginalité sont devenus les accessoires de la mise en scène de soi. Partant du constat que le " corps marqué " a, depuis l'Antiquité et dans les sociétés traditionnelles, été l'expression d'un parcours d'un message et surtout d'une identité, David Le Breton montre comment l'Eglise s'est fortement opposée à cette pratique, mais aussi comment, après les marins et les soldats, la justice s'en est emparée comme d'une " marque infamante ". Il étudie la façon dont le tatouage intervient comme langage de révolte jusqu'à aujourd'hui où le piercing est bel et bien une identité à fleur de peau qui concerne la jeunesse. David Le Breton s'appuie sur une recherche de terrain pour analyser successivement : les marques corporelles dans les sociétés occidentales, le passage de la dissidence à l'affirmation de soi, la recherche d'une identité, les rites de passage, la naissance d'une culture. Il s'intéresse à la différence entre souffrance, douleur et plaisir sexuel qui restent liés à l'acte même du piercing. Il note enfin ce paradoxe selon lequel, si ce système de marquage corporel régresse fortement dans les sociétés traditionnelles, il se développe de façon rapide et inventive dans le monde occidental nanti, et il s'interroge sur notre désir individualiste de vouloir modifier notre corps. Extrêmement documenté, son livre fait le tour de la question, tant historique qu'anthropologique et philosophique, sur une mode nouvelle et en pleine expansion.

Sommaire

    • La fabrique d'identité
    • Les marques corporelles dans les sociétés occidentales : histoire d'un malentendu
    • De la dissidence à l'affirmation de soi
    • L'identité à fleur de peau
    • Evénement ou avènement : la question des rites de passage
    • Une culture naissante
    • Les marques corporelles et le nouveau débat du " primitivisme ".

Caractéristiques

  • Date de parution
    03/04/2002
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-86424-426-8
  • EAN
    9782864244264
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    224 pages
  • Poids
    0.23 Kg
  • Dimensions
    14,0 cm × 21,5 cm × 1,3 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de David Le Breton

David Le Breton est professeur à l'université de Strasbourg. Il est l'auteur de Corps et société, Anthropologie du corps et modernité, Des visages, Passions du risque, La Chair à vif, Anthropologie de la douleur, Du silence, L'Adieu au corps et de Eloge de la marche.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
18,50 €