Possessions et sorcellerie au 17e siècle

  • Hachette

  • Paru le : 14/09/2005
Note moyenne : |
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
Donnez votre avis !
Ce livre rassemble les témoignages des juristes, des médecins, théologiens qui ont pris part aux procès intentés aux sorcières au cours du XVIIè... > Lire la suite
9,50 €
Neuf - Actuellement indisponible
  • ou
Votre note
Ce livre rassemble les témoignages des juristes, des médecins, théologiens qui ont pris part aux procès intentés aux sorcières au cours du XVIIè siècle. Leurs récits font apparaître deux catégories : les possédées citadines, sources de scandale parce qu'elles appartiennent à la bourgeoisie et à la petite noblesse, et les sorcières villageoises, dont les bûchers n'émeuvent guère que leurs proches. Robert Mandrou souligne la progression du scepticisme à l'égard d'une présumée intervention de Satan dans les affaires humaines et met en lumière la volonté manifeste du pouvoir politique de ne pas laisser se multiplier dans les provinces les foyers d'infection satanique.
  • Date de parution : 14/09/2005
  • Editeur : Hachette
  • Collection : Pluriel histoire
  • ISBN : 2-01-279275-8
  • EAN : 9782012792753
  • Format : Poche
  • Nb. de pages : 344 pages
  • Poids : 0.29 Kg
  • Dimensions : 11,0 cm × 18,0 cm × 1,9 cm

Biographie de Robert Mandrou

Disciple de Lucien Febvre, inventeur avec Georges Duby du concept d'histoire des mentalités, Robert Mandrou a été le fondateur de la Mission Historique Française en Allemagne. Il a enseigné l'histoire à l'université Paris X et a été directeur d'études à l'EHESS. Médaille d'argent du CNRS en 1983, il a notamment écrit, en collaboration avec Georges Duby, une Histoire de la civilisation française (Armand Colin).

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot
Robert Mandrou - Possessions et sorcellerie au 17e siècle.
Possessions et sorcellerie au 17e siècle
9,50 €
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK