Palestine - La dépossession d'un territoire

Note moyenne 
Réunissant des compétences en science politique, en géographie et en agronomie, ce livre analyse la politique israélienne d'appropriation foncière... Lire la suite
22,50 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 20 juillet et le 24 juillet
En librairie

Résumé

Réunissant des compétences en science politique, en géographie et en agronomie, ce livre analyse la politique israélienne d'appropriation foncière en Cisjordanie qui dépossède les Palestiniens de leur territoire, les empêchant d'avoir un jour un État souverain doté d'une véritable continuité territoriale. Ce processus, fondé sur la création de faits accomplis sur le terrain au mépris des règles fondamentales du droit international, a produit une situation beaucoup plus grave qu'une occupation militaire puisque aujourd'hui Israël se croit en mesure d'annexer Jérusalem-Est et une bonne partie du territoire palestinien sur lequel se sont installés plus de 400 000 Israéliens. Depuis 2002, ce phénomène d'annexion rampante s'est encore amplifié par la construction d'un gigantesque mur de béton qui, loin d'assurer la sécurité d'Israël comme le prétend l'État hébreu, a pour principale fonction de rendre cette dépossession irréversible. Cette politique qui n'est rendue possible que par la force des armes et l'arbitraire de la domination constitue un grave obstacle sur le chemin d'une paix juste et durable qui ne pourra être fondée que sur la création d'un État palestinien viable à côté de l'État d'Israël.

Sommaire

    • La colonisation : un processus implacable
    • L'annexion unilatérale par la politique des faits accomplis
    • L'instrumentalisation du droit
    • Le terre et l'eau : une peau de chagrin
    • Une domination par le nombre

Caractéristiques

  • Date de parution
    01/06/2007
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-296-03441-9
  • EAN
    9782296034419
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    252 pages
  • Poids
    0.485 Kg
  • Dimensions
    15,5 cm × 24,0 cm × 1,6 cm

Avis libraires et clients

À propos des auteurs

Pierre Blanc est enseignant-chercheur en géopolitique au CIHEAM-IAMM (Centre international des hautes études en agronomie méditerranéenne - Institut agronomique méditerranéen de Montpellier). Il est également chercheur associé à l'IFPO (Institut français du Proche-Orient). Il a été conseiller de ministres au Liban et a effectué de nombreuses missions dans les territoires palestiniens. Jean-Paul Chagnollaud est professeur de science politique à l'université de Cergy-Pontoise et ancien doyen de la faculté de droit de Nancy puis de celle de Cergy. Il est également le directeur de la revue internationale Confluences-Méditerranée. Sid-Ahmed Souiah est professeur en géographie à l'université de Cergy-Pontoise. Spécialisé en cartographie, analyse de données et systèmes d'information géographiques (SIG), il est membre du laboratoire MRTE-Cergy-Pontoise (Mobilités, Réseaux, Territoires et Environnement) et chercheur au CNRS-SEDET, équipe du GREMAMO (Groupe de Recherche sur le Maghreb et le Moyen-Orient).

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
22,50 €