Marseille-Paris, les belles de mai - Aspects du mouvement politique et social en mai-juin 68 - Poche

Note moyenne 
Gérard Leidet et Bernard Régaudiat - Marseille-Paris, les belles de mai - Aspects du mouvement politique et social en mai-juin 68.
Mai-juin 68 : cinquante ans après, tout n'a-t-il pas déjà été dit ? Non, car tout en faisant des allées et retours entre la situation marseillaise... Lire la suite
10,00 € Neuf
Expédié sous 7 à 15 jours
Livré chez vous entre le 9 octobre et le 17 octobre
En librairie

Résumé

Mai-juin 68 : cinquante ans après, tout n'a-t-il pas déjà été dit ? Non, car tout en faisant des allées et retours entre la situation marseillaise et la situation nationale et parisienne, ce livre est particulièrement consacré à Marseille. L'association Promémo (Provence, Mémoire et Monde ouvrier) donne ici la parole aux témoins et aux chercheurs de Marseille et de sa région. L'épicentre du mouvement étudiant marseillais est, à deux pas de la gare, la faculté des sciences Saint- Charles.
Les arrêts de travail dans les entreprises commencent quelques jours après la manifestation du 13 mai : le 17, les établissements ferroviaires de Marseille sont paralysés par la grève ; dans la nuit, le tri de Marseille-Gare est occupé par les postiers ; le 18, les syndicats appellent à l'extension du mouvement. A partir du 20, le mouvement de grève fait tâche d'huile, gagne le port où les marins occupent les na- vires, les entreprises des quartiers nord et est de la ville (métallurgie, chimie, alimentaire…), mais aussi les cafés-restaurants, les banques, les services et les administrations.
Le 21 mai, les employés de la préfecture votent pour la grève. La principale fédération syndicale enseignante appelle à cesser le travail dans l'enseignement, le lycée Thiers, au centre-ville, est occupé, le 23 mai, par les comités d'action lycéens (CAL) et rebaptisé "Commune de Paris". Le 24 mai, le mouvement touche les taxis et les municipaux…

Caractéristiques

  • Date de parution
    04/05/2018
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-84950-698-1
  • EAN
    9782849506981
  • Format
    Poche
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    192 pages
  • Poids
    0.184 Kg
  • Dimensions
    11,5 cm × 19,0 cm × 1,0 cm

Avis libraires et clients

À propos des auteurs

Micheline Abours, professeure au lycée Marie-Curie de Marseille. Emmanuel Arvois, enseignant à Marseille. Marie-Noëlle Hôpital, secrétaire de la Bourguette Autisme et membre du conseil d'administration des AIL Sainte-Anne. Samy Johsua, université Aix-Marseille, conseiller des 13e-14e arrondissements de Marseille. Gérard Leidet, professeur des écoles, président de Promémo ; Patrick Magro, médecin, ancien premier adjoint de Septèmes-les-Vallons.
Robert Mencherini, professeur d'université, il préside notamment l'association des Amis du musée virtuel de la Résistance en PACA ; historien, il est l'auteur des cinq tomes de Midi rouge : Ombres et lumières, parus aux éditions Syllepse. Claude Navarro, employée des PTT à Marseille. Bernard Régaudiat, professeur agrégé d'histoire-géographie, historien du mouvement ouvrier en Provence.

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Marseille-Paris, les belles de mai - Aspects du mouvement politique et social en mai-juin 68 est également présent dans les rayons

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
10,00 €