Lettres éditoriales - Grand Format

Note moyenne 
Roberto Bazlen - Lettres éditoriales.
Les lettres que Roberto Bazlen adressa à ses amis éditeurs entre 1951 et 1964 n'étaient bien sûr pas destinées à être publiées. Pourtant, les... Lire la suite
12,20 € Neuf
Actuellement indisponible

Résumé

Les lettres que Roberto Bazlen adressa à ses amis éditeurs entre 1951 et 1964 n'étaient bien sûr pas destinées à être publiées. Pourtant, les opinions manifestement iconoclastes, parfois sévères et hâtives, mais toujours très lumineuses qu'elles contiennent en justifient pleinement la présente édition. Ajoutons qu'elles n'ont pas été sans écho lors du renouvellement du paysage éditorial italien d'après-guerre puisqu'elles ont participé à la découverte de quelques-uns des plus grands noms de la scène littéraire et intellectuelle auprès des lecteurs italiens. En fait, ces documents bruts, souvent écrits dans l'urgence, d'un seul mouvement, vif, très sec, sont une invitation à porter un regard renouvelé sur Musil, Jarry, Gombrowicz, Robbe-Grillet, Lampedusa, Minet, Blanchot... pour ne nommer que quelques protagonistes parmi les plus fameux de la littérature de ce siècle. Ici, la liberté totale et déroutante du " critique " est mise au service d'une idée rigoureuse : celle de la créativité littéraire.

Caractéristiques

  • Date de parution
    15/05/1999
  • Editeur
  • ISBN
    2-907913-62-X
  • EAN
    9782907913621
  • Format
    Grand Format
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    153 pages
  • Poids
    0.19 Kg
  • Dimensions
    13,5 cm × 19,0 cm × 1,5 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Roberto Bazlen

Roberto Bazlen (1902-1965), fut une figure à la fois centrale et marginale de la " République des Lettres " italienne et européenne. Né à Trieste, cet infatigable lecteur et habile découvreur de talents se lia très tôt d'amitié avec Svevo, Saba, Montale et Solmi. Or, Bazlen, dont " 1'art " consistait d'abord en un don pour le commerce de 1'esprit qui s'accomplissait en " un processus d'auto-transformation ", selon le mot de Roberto Calasso, nous a laissé à titre d'œuvre de rares et fragiles traces : un roman inachevé - Le Capitaine au long cours -, des Notes et des Lettres, où se croisent, inextricablement liés, son amour de la vie et son amour des livres.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK