Les intellectuels et le pouvoir - Déclinaisons et mutations

Note moyenne 
François Hourmant et Arnauld Leclerc - Les intellectuels et le pouvoir - Déclinaisons et mutations.
Au-delà des rhétoriques de la déploration sur le " silence " ou la " fin des intellectuels ", que reste-il de ce rôle de " préceptorat de l'opinion... Lire la suite
18,00 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 26 septembre et le 30 septembre
En librairie

Résumé

Au-delà des rhétoriques de la déploration sur le " silence " ou la " fin des intellectuels ", que reste-il de ce rôle de " préceptorat de l'opinion publique " parfois prêté aux clercs ? Trente ans après l'essai de Régis Debray sur Le Pouvoir intellectuel en France, les études réunies à la suite d'un colloque organisé à ta faculté de droit et de science politique de Rennes en janvier 2010 revisitent ce thème.
A côté des figures hexagonales (Raymond Aron, René Guénon, Bernard-Henri Lévy et Pierre Bourdieu) ou étrangères (Jürgen Habermas, Charles Wright Mills) émergent des formes originales d'intervention dans l'espace public. Qu'ils se définissent comme catholiques ou européistes, qu'ils empruntent la forme des think tanks à l'image des Thirdwayers britanniques, des prophètes libertariens américains ou des Chicago boys chiliens, ces intellectuels collectifs témoignent de la vitalité et de la variété des engagements.
Si l'histoire des intellectuels a multiplié les taxinomies, distinguant intellectuel prophétique, spécifique, médiatique, démocratique, la mosaïque des figures évoquées offre, sur fond de contextualisation, une relecture des liens complexes, d'attraction et de répulsion, qu'entretiennent les intellectuels à l'égard du champ politique et du pouvoir. De la contestation radicale du " Trotsky du Texas " (Mills) aux entrepreneurs intellectuels proches de Tony Blair et de la Troisième Voie, de l'intellectuel de cour béhachélien à l'intellectuel " total " bourdieusien, c'est toute une palette contrastée de postures qui se décline et révèle les mutations advenues.
Des " Idiots utiles " aux prophètes d'institution ?

Sommaire

  • FIGURES DE L'INTELLECTUEL CLASSIQUE EN REGIME DE SINGULARITE
    • La figure de l'intellectuel ésotérique face au politique : l'exemple de René Guénon
    • Entre désir d'engagement et passion de l'indépendance : l'itinéraire politique singulier de Raymond Aron
    • BHL, un entrepreneur intellectuel au temps de la médiasphère
  • DU PROPHETIQUE AU COLLECTIF : LES MUTATIONS DE L'INTELLECTUEL CRITIQUE
    • Le "dernier Bourdieu" ou la célébration paroxystique de l'intellectuel critique
    • L'importation en Allemagne de la figure de l'intellectuel engagé : le cas Jürgen Habermas
  • DES INTELLECTUELS D'INSTITUTION EN REGIME DE COMMUNAUTE
    • Le silence des intellectuels catholiques français
    • Les conditions de l'engagement intellectuel européen au XXe siècle
    • "We have to win the battle of ideas" : engagements intellectuels autour de la Troisième Voie dans la Grande-Bretagne des années 1990

Caractéristiques

  • Date de parution
    13/04/2012
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-7535-1830-8
  • EAN
    9782753518308
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    270 pages
  • Poids
    0.36 Kg
  • Dimensions
    14,0 cm × 23,0 cm × 1,6 cm

Avis libraires et clients

À propos des auteurs

François Hourmant est maître de conférences (HDR) en science politique à la faculté de droit, d'économie et de gestion de l'université d'Angers. Arnauld Leclerc est professeur de science politique à la faculté de droit et de science politique de l'université de Nantes.

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
18,00 €