Note moyenne 
Dominique Maillard Desgrées du Loû et Félicien Lemaire - Les évolutions de la souveraineté.
Les théories qui tentent d'appréhender la souveraineté, concept structurant de la vie politique et internationale des peuples et des États, ne sont... Lire la suite
33,45 € Neuf
Expédié sous 7 à 15 jours
Livré chez vous entre le 5 octobre et le 14 octobre
En librairie

Résumé

Les théories qui tentent d'appréhender la souveraineté, concept structurant de la vie politique et internationale des peuples et des États, ne sont jamais totalement satisfaisantes : elles sont trop exposées à la critique des faits. L'accélération de la construction européenne, des situations nouvelles (la mondialisation), de nouveaux paradigmes juridico-politiques (l'État de droit), suggèrent une éventuelle redéfinition des dimensions interne et externe de la souveraineté et de leurs relations.
Qu'elle soit perçue, in fine, comme une garantie de la liberté, un obstacle à celle-ci ou un facteur de désordre international, la souveraineté des États, s'abritant derrière celle des peuples, appelle un examen critique. Très utile lors de la formation d'États-nations, le concept de souveraineté peut-il être gardé intact aujourd'hui ? Ne faut-il pas prendre acte de certaines évolutions, désirées ou réprouvées, explicites ou implicites ? Portent-elles sur la souveraineté elle-même ou sur les conséquences qui lui sont ordinairement associées ? La crise irakienne et le traité établissant une Constitution pour l'Europe justifiaient à eux seuls de s'interroger sur les évolutions de la souveraineté.
Englobant ces sujets dans une réflexion plus vaste, faisant appel à l'histoire du droit et des idées politiques, au droit constitutionnel, au droit international et à la théorie du droit, le colloque qui s'est tenu à Angers les 13 et 14 janvier 2005 apporte des contributions essentielles à l'examen de trois questions : Quel souverain ? Une souveraineté indivisible ? Une souveraineté illimitée ?

Sommaire

    • La distinction souveraineté nationale - souveraineté populaire sous la Révolution
    • Le sujet de la souveraineté en Italie - Un siècle de débats (1848-1946)
    • Construction d'une énigme : " La souveraineté nationale appartient au peuple français "
    • La souveraineté comme principe d'imputation
    • La conception américaine de la souveraineté
    • Souveraineté et compétences en droit constitutionnel français depuis 1946
    • La souveraineté extérieure dans la Constitution française et la jurisprudence du Conseil constitutionnel
    • Quel avenir pour la souveraineté ? La souveraineté de l'Irak à l'épreuve de l'occupation
    • Souveraineté et Etat de droit
    • La critique de la souveraineté par les libéraux anglo-saxons
    • La souveraineté vue par l'Union européenne
    • Souveraineté et droit
    • Rapport de synthèse

Caractéristiques

  • Date de parution
    11/07/2006
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-7076-1444-0
  • EAN
    9782707614445
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    229 pages
  • Poids
    0.395 Kg
  • Dimensions
    16,0 cm × 24,0 cm × 1,2 cm

Avis libraires et clients

À propos des auteurs

Florence CHALTIEL, professeur de droit public à PIEP de Grenoble. Monique CHEMILLIER-GENDREAU, professeur de droit public à l'Université Denis-Diderot - Paris VII. Jacques CHEVALLIER, professeur de droit public et de science politique à l'Université Panthéon-Assas - Paris II. Directeur du CERSA-CNRS. Jean-Philippe FELDMAN, professeur de droit public à l'Université BretagneSud. Olivier GOHIN, professeur de droit public à l'Université Panthéon-Assas - Paris II.
Joël HAUTEBERT, professeur d'histoire du droit à l'Université d'Angers. Rahim KHERAD, professeur de droit public à l'Université de Poitiers. Alain LAQUIÈZE, professeur de droit public à l'Université de la Sorbonne Nouvelle - Paris III. Félicien LEMAIRE, maître de conférences de droit public à l'Université d'Angers. François LUCHAIRE, président honoraire de l'Université Panthéon-Sorbonne - Paris I.
Ancien membre du Conseil constitutionnel et du Conseil d'État. Jean-Pierre MACHELON, professeur de droit public à l'Université RenéDescartes - Paris V. Directeur d'études à l'École pratique des Hautes Études. Dominique MAILLARD DESGRÉES DU LOÛ, professeur de droit public à l'Université d'Angers. Armel PECHEUL, ancien recteur d'académie. Professeur de droit public à l'Université d'Angers. Frédéric ROUVILLOIS, professeur de droit public à l'Université René-Descartes - Paris V.
Michel TROPER, professeur de droit public à l'Université de Nanterre - Paris X. Membre de l'Institut universitaire de France.

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
33,45 €