Les esclaves heureux de la liberté - Traité contemporain de dissidence (Broché)

  • Reinharc (David)

  • Paru le : 16/03/2012
Note moyenne : |
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
Donnez votre avis !
Voici un formidable et réjouissant instrument de nettoyage des méninges et des idées reçues. Un manuel de philosophie sans le jargon des philosophes... > Lire la suite
23,00 €
Neuf - Actuellement indisponible
  • ou
Votre note
Voici un formidable et réjouissant instrument de nettoyage des méninges et des idées reçues. Un manuel de philosophie sans le jargon des philosophes mais avec de multiples emprunts à l’histoire. C’est un essai qui prouve, entre autres, le pouvoir régénérateur de la pensée et de la mémoire historiques. Aucun philosophe n’avait écrit quelque chose d’aussi fort, avec tant de poésie, d’humour et de vigueur renversante. Pourquoi la beauté a-t-elle déserté notre monde ? Pourquoi les hommes libres de la modernité sont-ils les plus esclaves de tous ? Comment échapper à cette fatalité ? Les esclaves heureux de la liberté : qui sont-ils ? Ce sont nos contemporains.
Ce sont les hommes et les femmes plongés dans le plus cruel des paradoxes : celui qui marque les êtres les plus libres de toute l’histoire mais aussi, de fait, les plus soumis aux objets, aux produits et à la consommation. Tel est le paradoxe de nos temps : l’homme moderne connaît une heureuse prospérité, eu égard à l’histoire de l’humanité mais il est misérable, dès lors qu’on porte son regard sur le sens qu’il donne à sa vie et au sort qu’il réserve à la beauté du monde.
C’est bien une critique acérée de notre temps qu’entreprend ce Traité contemporain de dissidence, sorte de manuel du « politiquement incorrect ».
  • OU APRES AVOIR CELEBRE LES ORIGINES DE LA MODERNITE, UN CERTAIN DESARROI COMMENCE A SE FAIRE JOUR
  • OU L'ON DECOUVRE AVEC ETONNEMENT QUE LA LAIDEUR EST CONSIDEREE COMME ETANT DE LA BEAUTE, ET L'INFAMIE COMME ETANT DE L'ART
  • OU APRES AVOIR AFFIRME QUE L'ART EST CHOSE SACREE, ON EXAMINE AVEC UN GRAND ETONNEMENT DES SOULIERS DE PAYSAN
  • OU APRES AVOIR DEFINI L'HOMME COMME LA MESURE DE TOUTES CHOSES, ON FINIT PAR EN ARRIVER AU MYSTERE INSTITUANT DE L'ETRE
  • OU APRES AVOIR DECOUVERT UNE OBSCURE AFFINITE ENTRE LA RAISON HUMAINE ET LA RAISON DIVINE, SE PRESENTE A NOUS UN ARBRE EN FLEURS DANS UNE PRAIRIE
  • OU L'ON EXAMINE L'ECHEC DE L'HOMO COGITONS, SA TRANSFORMATION EN HOMO MANDUCANS, ET LA QUESTION DE SAVOIR SI LES IDEES NOUS VIENNENT A L'ESPRIT OU SI C'EST NOUS QUI ALLONS VERS ELLES
  • OU APRES AVOIR CONSTATE QU'UNE SOCIETE N'EST PAS UN SAC DE PATATES, NOUS APERCEVONS LE MYSTERE DES COSMOVISIONS QUI PORTENT L'HISTOIRE
  • OU APRES AVOIR RENCONTRE UN FOU QUI PROCLAME QUE DIEU EST MORT, NOUS DECOUVRONS QUE SEUL UN DIEU PEUT NOUS SAUVER
  • OU L'ON DECOUVRE LES CHOSES, NOMBREUSES ET ETONNANTES, QUI SE PASSENT LORSQU'ON LAISSE FAIRE ET QU'ON LAISSE PASSER LES APPETITS PRIMAIRES
  • OU, EN ABORDANT L'INEGALITE PARMI LES HOMMES, ON DECOUVRE QUE L'INEGALITE SUR LA LIGNE DE DEPART N'EST PAS LA MEME CHOSE QUE SUR LA LIGNE D'ARRIVEE
  • Date de parution : 16/03/2012
  • Editeur : Reinharc (David)
  • ISBN : 978-2-35869-037-9
  • EAN : 9782358690379
  • Présentation : Broché
  • Nb. de pages : 310 pages
  • Poids : 0.28 Kg
  • Dimensions : 14,0 cm × 21,5 cm × 1,8 cm
Parce que l’auteur est un philosophe et essayiste dont les textes font autorité en Espagne et dont le livre fut déjà salué en France, avant même sa parution, en tant que "bombe atomique philosophique" (Nouvelle revue d’Histoire, septembre-octobre 2011). Parce que le livre a rencontré un vaste succès en Espagne. Parce que ce texte "impolitiquement correct", et qui se veut un traité de dissidence, est d’ores et déjà soutenu par le magazine Valeurs Actuelles et la Nouvelle revue d’Histoire.

Biographie de Javier Portella

Javier R Portella est philosophe et essayiste. Il est l’auteur de La liberté et sa détresse et du Manifeste contre la mort de l’esprit et de la terre, publié dans sept langues et lancé en 2002 avec l’appui de l’écrivain colombien Alvaro Mutis. Il dirige à Madrid la revue culturelle et le journal en ligne El Manifiesto. Bruno de Cessole est journaliste et romancier. En 2009, son roman L’Heure de la fermeture dans les jardins d’Occident obtient le Prix des Deux Magots.
Actuellement, il est rédacteur en chef de Jours de Chasse, et dirige le service culture de Valeurs actuelles ainsi qu’au journal Service littéraire.

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot
Javier Portella - Les esclaves heureux de la liberté - Traité contemporain de dissidence.
Les esclaves heureux de la liberté. Traité contemporain...
23,00 €
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK