La société du haut Moyen Age VIe-IXe siècle

Note moyenne 
Entre la société antique et la société féodale, existe-t-il une société du haut Moyen Age ? On oppose généralement les sociétés " étatiques... Lire la suite
29,40 € Neuf
Expédié sous 5 à 9 jours
Livré chez vous entre le 13 mars et le 17 mars
En librairie

Résumé

Entre la société antique et la société féodale, existe-t-il une société du haut Moyen Age ? On oppose généralement les sociétés " étatiques " du sud de l'Europe, qui se sont développées dans les cadres de l'ancien empire romain et qui sont le produit de la fusion entre Romains et Barbares, aux sociétés tribales du nord et de l'est dont certaines en sont encore à l'âge du fer. Sans rejeter cette grille d'analyse, il faut souligner l'extrême diversité des sociétés post-antiques d'une part, leurs caractères communs fondamentaux de l'autre : ce sont des sociétés agraires, guerrières et compétitives, dominées par des élites qui mettent en avant le peuple en armes pour mieux légitimer leur domination. Ce sont des sociétés segmentaires où l'équilibre social et la protection des individus sont très largement assurés par des groupements contractuels à forte dominante horizontale. La christianisation d'une grande partie de l'Europe occidentale, le développement des systèmes domaniaux et la concentration des pouvoirs centraux à partir du VIIe siècle renforcent la domination des puissants et la hiérarchisation de la société. Les Carolingiens entreprennent alors une véritable mise en ordre hiérarchique qui touche tous les secteurs de la vie sociale, en s'appuyant sur les structures monastiques et intégratives d'un empire ayant vocation à s'identifier à l'ecclesia. Nourri de l'apport des sciences sociales, l'ouvrage propose donc une lecture anthropologique et sociologique du haut Moyen Age. A travers l'analyse des systèmes de représentation, du rapport des hommes à l'espace et à Dieu, des relations entre les individus et les groupements, il cherche à éclairer les rapports sociaux et les processus de transformation entre le VIe et la fin du IXe siècle.

Sommaire

  • LES CADRES DE LA VIE SOCIALE
    • Les sources
    • Ethnicité et sociétés
    • Christianisation et changement social
    • Peuplement rural et occupation du sol
    • Places centrales et espaces dominés
  • LES CATEGORIES SOCIALES
    • Classer les hommes et ordonner la société
    • Les élites
    • Les paysans
  • INDIVIDUS, GROUPEMENTS ET CONTRÔLE SOCIAL
    • Masculin/féminin
    • Liens et groupements
    • Echange, honneur et ordre social.

Caractéristiques

  • Date de parution
    01/10/2003
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-200-26577-8
  • EAN
    9782200265779
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    304 pages
  • Poids
    0.547 Kg
  • Dimensions
    16,0 cm × 24,0 cm × 1,8 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Régine Le Jan

Régine Le Jan, professeur d'histoire médiévale à l'Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne, a notamment publié Famille et pouvoir dans le monde franc (VIIe-XIe siècle). Essai d'anthropologie sociale, Paris, 1995, Histoire de la France. Origines et premier essor (480-1180), Paris, nouvelle édition 2002 et Femmes, pouvoir et société dans le haut Moyen Age, Paris, 2001.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
29,40 €