La presse assassinée - L'affaire Couraud

Note moyenne 
Lisa Maria Bianca et Roland Merlin - La presse assassinée - L'affaire Couraud.
Nuit du 15 décembre 1997, Polynésie française. En rentrant chez elle, Madame Couraud fait une macabre découverte. Un crâne est posé sur le lit conjugal.... Lire la suite
18,90 € Neuf
Actuellement indisponible

Résumé

Nuit du 15 décembre 1997, Polynésie française. En rentrant chez elle, Madame Couraud fait une macabre découverte. Un crâne est posé sur le lit conjugal. La peur l’envahit. Après des recherches infructueuses, une évidence s’impose : Jean-Pascal Couraud a disparu. Pas de corps. Pas d’enquête. La thèse du suicide est rapidement avancée. Une disparition comme une autre ? Rien n’est moins sûr.  Journaliste à la plume acerbe, Jean-Pascal Couraud est connu dans l’île sous les initiales de JPK et s’est fait remarquer dès la fin des années 1980 pour ses articles sans complaisance sur le pouvoir en place. Il le payera cher, subira des pressions et perdra même son emploi. JPK devient au fil des ans, le poil à gratter de Gaston Flosse, Président de la Polynésie française, qui règne sans partage et n’autorise aucune contestation de son autorité. Au fil de ses nombreuses investigations, JPK s’intéresse au transit des fonds publics et notamment à l’amitié qui unit Gaston Flosse à Jacques Chirac et qui permet opportunément au Président de la Polynésie, d’obtenir de conséquents avantages financiers. Avec les essais nucléaires effectués sur un site protégé, l’Etat français vote le versement de 150 millions d’euros par an pendant dix ans, des montants considérables qui ont attisé la convoitise de certains hommes politiques en place. Leur train de vie démesuré ne passe pas inaperçu mais personne n’ose rien dire. L’appareil judiciaire lui-même protège les élus qui ont le bras très long. Seul JPK s’intéresse à cette piste qui dérange. Il mène des enquêtes et réunit des informations brûlantes dans un mystérieux dossier qui causera sa perte. Dans la nuit du 15 décembre 1997, il disparaît brutalement et curieusement. La thèse officielle est celle du suicide. Plutôt bizarre !

Caractéristiques

  • Date de parution
    21/09/2010
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-35810-021-2
  • EAN
    9782358100212
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    261 pages
  • Poids
    0.334 Kg
  • Dimensions
    13,5 cm × 21,2 cm × 1,2 cm

Avis libraires et clients

À propos des auteurs

Lisa .Maria Blanca et Roland Merlin sont les pseudos des deux auteurs de cet ouvrage qui ne souhaitent pas apparaitre au grand jour, tant le sujet est brûlant.

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK