La noblesse en liberté - XVIe-XVIIe siècles

Note moyenne 
Jean-Marie Constant - La noblesse en liberté - XVIe-XVIIe siècles.
La noblesse telle qu'elle apparaît dans cet ouvrage ressemble peu à celle des manuels d'histoire qui évoquent la société française de 1789. À l'époque... Lire la suite
20,00 € Neuf
Actuellement indisponible

Résumé

La noblesse telle qu'elle apparaît dans cet ouvrage ressemble peu à celle des manuels d'histoire qui évoquent la société française de 1789. À l'époque de la Renaissance et du Baroque, la noblesse est une élite sociale, nombreuse, ouverte, dynamique et qui s'anoblit généralement toute seule. Plus proche des trois mousquetaires que des marquis poudrés du temps de Louis XVI, composée majoritairement de gentilshommes campagnards complètement insérés dans le monde villageois ou de combattants courant d'une guerre à l'autre, cette noblesse est batailleuse et se révolte facilement contre toute autorité, au nom d'un idéal de liberté, d'honneur, d'amitié et de stoïcisme. Son imaginaire, exploré avec des méthodes anthropologiques, grâce aux littératures qu'elle écrivait et qu'elle lisait, est rempli de rêves fous et d'utopies, de bergers et de pastorales, d'amours heureux et contrariés, de combats et de duels. Ce système de représentation conditionnait ses choix, ses engagements, ses révoltes et ses frondes. Ce livre rassemble des articles dispersés, voire introuvables, qui ont contribué au renouvellement, de l'histoire de la noblesse des XVIe et XVIIe siècles.

Sommaire

    • Regards obliques sur l'identité noble
    • La noblesse seconde un concept de recherche et une réalité sociale
    • Noblesse et dissidence

Caractéristiques

  • Date de parution
    30/09/2004
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-86847-993-6
  • EAN
    9782868479938
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    295 pages
  • Poids
    0.465 Kg
  • Dimensions
    15,5 cm × 24,0 cm × 2,5 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Jean-Marie Constant

Jean Marie Constant, professeur émérite à l'université du Maine a publié Les Guise (1984), La vie quotidienne de la noblesse française aux XVIe et XVIIe siècles (1985 et 1994), Les conjurateurs (1987), La ligue (1996), La Société française aux XVIe, XVIIe, XVIIIe siècles (1994), La naissance des États modernes (2000), Les Français pendant les guerres de religion (2002).

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés