La mystique bien tempérée - Ecriture féminine de l'expérience spirituelle XIXe-XXe siècle

Note moyenne 
Dominique-Marie Dauzet - La mystique bien tempérée - Ecriture féminine de l'expérience spirituelle XIXe-XXe siècle.
L'histoire du catholicisme contemporain peut-elle se faire sans écouter cette " autre voix " ? Bien des études se sont portées sur les pratiques religieuses,... Lire la suite
42,00 € Neuf
Actuellement indisponible

Résumé

L'histoire du catholicisme contemporain peut-elle se faire sans écouter cette " autre voix " ? Bien des études se sont portées sur les pratiques religieuses, sur les prédications, l'enseignement du dogme et des questions morales : tout ce que l'autorité magistérielle invite à croire et à faire. En fait, il s'agit de discours cléricaux, masculins presque exclusivement. L'" autre voix ", cependant, presque toute féminine, c'est une écriture non professionnelle, le récit d'une vie spirituelle, par des femmes qui confient, en des milliers de pages oubliées, souvent encore inédites, leur expérience de Dieu. Dominique-Marie Dauzet s'est attaché à lire quelques-unes d'entre elles dans leur genre littéraire familier et intime - journaux, carnets, correspondance : des laïques (Elisabeth Leseur Jeanne Schmitz-Rouly, Camille C. et Mary Kahil) et des religieuses (les carmélites Marie-Aimée de Jésus Quoniam et Elisabeth de la Trinité, la norbertine Marie Odiot de la Paillonne et la bénédictine, abbesse de Solesmes, Cécile Bruyère). L'enjeu est de décrypter cette démarche féminine doublement paradoxale : la prise de parole d'un sexe sans parole dans l'institution, d'une part, et la difficile relation littéraire d'une relation divine, d'autre part. Le livre scrute le statut ambivalent de ces écritures tendues par le désir de raconter l'ineffable, écritures parfois interdites, parfois permises, voire commandées, par le vis-à-vis masculin. A lire patiemment ces femmes d'entre 1850 et 1950, un monde surgit, qui est aussi, et certainement en profondeur le catholicisme contemporain.

Sommaire

    • Marie-Aimée de Jésus Quoniam (1839-1874)
    • Elisabeth de la Trinité (1880-1906)
    • Le discours sur les peines intérieures dans les biographies du Carmel du XIXe siècle
    • Marie Odiot de la Paillonne (1840-1905)
    • Cécile Bruyère, abbesse de Solesmes (1845-1909)
    • Elisabeth Leseur (1866-1914)
    • Jeanne Scmitz-Rouly (1891-1979)
    • Mary Kahil (1889-1979)
    • Camille C (1900-1971)

Caractéristiques

  • Date de parution
    01/05/2006
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-204-08014-4
  • EAN
    9782204080149
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    381 pages
  • Poids
    0.5 Kg
  • Dimensions
    13,5 cm × 21,5 cm × 2,5 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Dominique-Marie Dauzet

Né en 1961, Dominique-Marie Dauzet est religieux prémontré à l'abbaye de Mondaye (Calvados). Conservateur des archives diocésaines de Bayeux et Lisieux, chargé de conférences à l'Ecole pratique des hautes études (2001-2005), professeur au Centre d'études théologiques de Caen, il a publié de nombreux travaux d'histoire de la spiritualité, notamment Marie Odiot de la Paillonne, Brépols, 2001.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

La mystique bien tempérée - Ecriture féminine de l'expérience spirituelle XIXe-XXe siècle est également présent dans les rayons