La maison brûlée - Une volontaire de seize ans dans Varsovie insurgée - Grand Format

Note moyenne 
Anna Szatkowska - La maison brûlée - Une volontaire de seize ans dans Varsovie insurgée.
L'Insurrection de Varsovie, en août et septembre 1944, souvent confondue avec celle du ghetto, de 1943, n'est pas, pour les Alliés, l'épisode le plus... Lire la suite
20,30 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 4 octobre et le 6 octobre
En librairie

Résumé

L'Insurrection de Varsovie, en août et septembre 1944, souvent confondue avec celle du ghetto, de 1943, n'est pas, pour les Alliés, l'épisode le plus glorieux de la guerre : sans aucune assistance, la population de la ville se soulève contre l'occupant allemand. Les Soviétiques, stationnés de l'autre côté du fleuve, ne bougent pas. Après soixante-trois jours d'une bataille où deux cent cinquante mille personnes trouvent la mort, les survivants sont déportés et la capitale systématiquement détruite. Anna a seize ans lorsqu'elle rejoint les insurgés. Autour d'elle, la moyenne d'âge n'est pas élevée. Il y a quelque chose de miraculeux dans la fraîcheur, la tendresse de ces petits soldats, toujours soucieux les uns des autres, et d'un courage puisé dans l'oubli de soi-même. Dès l'arrêt des combats, Anna s'est appliquée, avec une camarade, à faire la chronique, jour par jour, de l'Insurrection. Aujourd'hui, elle complète son récit en évoquant un monde disparu, celui des manoirs de Pologne, et en dressant le portrait de sa mère, l'écrivain Zofia Kossak, membre éminent de l'Armée secrète et fondatrice de l'organisation clandestine d'assistance aux Juifs " Zegota ".

Caractéristiques

  • Date de parution
    24/01/2008
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-88250-202-5
  • EAN
    9782882502025
  • Format
    Grand Format
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    325 pages
  • Poids
    0.67 Kg
  • Dimensions
    15,0 cm × 24,0 cm × 2,4 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie d'Anna Szatkowska

Anna Szatkowska (Rosset-Bugnon) est née en 1928. Contrainte à l'exil par le pouvoir communiste, elle se rend en Angleterre, puis en Irlande, avant de s'installer en Suisse. Elle y devient enseignante, fonde une famille, s'intègre à la vie locale, tout en restant liée à la Pologne : avec ses enfants, elle s'y rend chaque été durant la période du " dégel ". En 1981, lorsque l'état de guerre est proclamé à Varsovie, elle organise un réseau d'assistance. Depuis, elle a créé une fondation dédiée à l'œuvre de sa mère, sur les lieux de son enfance.

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

20,30 €