La Libye antique - Cités perdues de l'Empire romain - Beau Livre

Note moyenne 
L'ouvrage se propose de faire revivre quelques grands sites des côtes de la Tripolitaine et de la Cyrénaïque (correspondant au rivage méditerranéen... Lire la suite
40,00 € Neuf
Actuellement indisponible

Résumé

L'ouvrage se propose de faire revivre quelques grands sites des côtes de la Tripolitaine et de la Cyrénaïque (correspondant au rivage méditerranéen de l'actuel état libyen). De part et d'autre du golfe : de la Grande Syrte, séparées par un redoutable désert, deux séries de villes au passé déjà plusieurs fois séculaire ont appartenu à deux provinces voisines de l'Empire romain. A l'exception de Tripoli qui a connu une occupation continue, ces sites - chantiers depuis de nombreuses décennies d'importantes recherches archéologiques qui se poursuivent aujourd'hui - offrent au visiteur moderne un éventail très diversifié des monuments classiques du monde gréco-romain, enchâssés dans un paysage africain varié et souvent admirablement conservés ou restaurés. Les sites les plus importants, Cyrène, et surtout Lepcis Magna, restituent le cadre d'une vie urbaine dont les sculptures et les mosaïques conservées dans les musées suggèrent en partie le décor. Liste des sites étudiés : Cyrène, Apollonia, Ptolémaïs, Lepcis Magna, Oca (Tripoli), Sabratha.

Caractéristiques

  • Date de parution
    22/03/2010
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-84459-116-6
  • EAN
    9782844591166
  • Format
    Beau Livre
  • Présentation
    Relié
  • Nb. de pages
    250 pages
  • Poids
    2.055 Kg
  • Dimensions
    27,5 cm × 32,5 cm × 2,4 cm

Avis libraires et clients

À propos des auteurs

Antonio Di Vita fut Conseiller du gouvernement lybien pour les Antiquités de la Tripolitaine (1962-1964), Président de la Faculté des lettres et de philosophie à l'Université de Macerata (1970-1974), puis recteur à l'Université de Macerata (1974-1977). Il occupe maintenant, entre autres, les fonctions de professeur d'archéologie et d'histoire de l'art grec et romain à l'Université de Macerata (depuis 1968), Directeur de l'Ecole archéologique italienne d'Athènes (depuis 1977) et Coordinateur des Missions archéologiques italiennes en Lybie et en Egypte. Ginette Di Vita-Evrard : Directeur de recherche au CNRS, membre de la Commission d'Afrique du Nord du Comité des Travaux Historiques et Scientifiques, Ginette Di Vita-Evrard participe à la recherche sur le terrain en Tripolitaine, en particulier à Lepcis Magna dont elle est la meilleure spécialiste pour ce qui est du patrimoine épigraphique. Lidiano Bacchielli : Directeur de l'Institut d'archéologie de l'Université d'Urbino et de la mission archéologique italienne en Cyrénaïque, Lidiano Bacchielli était un éminent spécialiste de l'art grec et romain.

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK