La Culture de l'égoïsme - Poche

Note moyenne 
En 1986, la chaîne de télévision anglaise Channel 4 programmait un dialogue entre Cornelius Castoriadis et Christopher Lasch. Jamais rediffusé ni... Lire la suite
10,00 € Neuf
En stock en ligne
Livré chez vous à partir du 28 juin
En librairie

Résumé

En 1986, la chaîne de télévision anglaise Channel 4 programmait un dialogue entre Cornelius Castoriadis et Christopher Lasch. Jamais rediffusé ni transcrit, inconnu des spécialistes des deux penseurs, cet entretien inédit est une contribution magistrale et extrêmement accessible au débat contemporain sur la crise des sociétés occidentales. Il analyse la naissance d'un nouvel égoïsme, au sortir de la Seconde guerre mondiale et à l'entrée dans la société de consommation.
Les individus se retranchent de la sphère publique et se réfugient dans un monde exclusivement privé, perdant ainsi le "sens de soi-même (sense of self)" qui rend possible toute éthique. Le sens de soi-même n'existe en effet que lorsque les individus sont dégagés des contraintes matérielles et n'ont plus à lutter pour leur survie. Sans projet, otages d'un monde hallucinatoire sans réalité ni objets (même la science ne construit plus de réalité puisqu'elle fait tout apparaître comme possible), mais dopé par le marketing et les simulacres, les individus n'ont plus de modèles auxquels s'identifier.
Le double échec du communisme et de la social-démocratie les laissent orphelins de tout idéal politique. Leur moi devient un moi vide (an empty self) que se disputent des lobbies devenus quant à eux les derniers acteurs de la scène politique. L'analyse est noire et féroce, mais elle pourrait avoir été faite hier, tant elle est d'actualité. Un texte très marquant, qui devrait trouver un fort écho.

Caractéristiques

  • Date de parution
    10/10/2012
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-08-128463-0
  • EAN
    9782081284630
  • Format
    Poche
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    112 pages
  • Poids
    0.115 Kg
  • Dimensions
    11,5 cm × 18,4 cm × 1,0 cm

Avis libraires et clients

À propos des auteurs

Cornelius Castoriadis (1922-1997) s'installa en France en 1945, après des études de philosophie, d'économie et de droit à Athènes. Cofondateur du groupe et de la revue Socialisme ou Barbarie (1949-1967), il a été économiste à l'OCDE (1948-1970), directeur d'études à l'EHESS (1980-1995) et psychanalyste (1973-1997). L'ensemble des séminaires de l'EHESS est en cours de publication au Seuil sous le titre La Création humaine : Sur Le Politique de Platon (1999), Sujet et vérité dans le monde social-historique (2002), Ce qui fait la Grèce, 1.
D'Homère à Héraclite (2004), La Cité et les lois. Ce qui fait la Grèce, 2 (2008). Le sociologue américain Christopher Lasch (1932-1994) est l'auteur de nombreux ouvrages, parmi lesquels La Révolte des élites (Climats, 1996, Champs-Flammarion, 2007), Le Seul et Vrai Paradis (Climats, 2002, Champs-Flammarion, 2006), et Le Moi assiégé (Climats, 2007). Ses écrits ont été introduits en France par Jean-Claude Michéa.

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
10,00 €