L'ombre d'octobre - La Révolution russe et le spectre des soviets - Grand Format

Note moyenne 
Le mythe bolchevik est épuisé. Seuls de sinistres régimes et quelques sectes, accrochés aux emblèmes, rituels et formules desséchées, continuent... Lire la suite
16,00 € Neuf
Expédié sous 7 à 8 jours
Livré chez vous entre le 28 octobre et le 30 octobre
En librairie

Résumé

Le mythe bolchevik est épuisé. Seuls de sinistres régimes et quelques sectes, accrochés aux emblèmes, rituels et formules desséchées, continuent aujourd'hui d'en faire une référence identitaire. A quoi bon alors en parler encore ? Le refoulement de cette histoire risquerait de nous aveugler sur la persistance de pratiques directement héritées du bolchevisme : verticalisme ouvert ou occulte au profit d'un leader, culte de l'Etat-nation, obsession de la prise du pouvoir par l'insurrection, refus de la démocratie et de l'autonomie des formes d'auto-organisation, autant d'éléments qui forment ce qu'il faut appeler "l'ombre d'Octobre".
La prise du pouvoir par les bolcheviks a été une catastrophe pour le mouvement ouvrier et pour l'histoire même de l'émancipation. Elle doit être mieux comprise dans sa logique profonde. Du Parti souverain à l'Etat national, il y a en effet continuité: le bolchevisme a été la culmination fanatique et délirante de la doctrine occidentale de la souveraineté de l'Etat. Tournant le dos à ce communisme d'Etat, une politique du commun s'invente aujourd'hui qui renoue avec d'autres expériences révolutionnaires et met en oeuvre le principe démocratique de I'autogouvernement.

Caractéristiques

  • Date de parution
    02/11/2017
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-89596-267-0
  • EAN
    9782895962670
  • Format
    Grand Format
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    294 pages
  • Poids
    0.348 Kg
  • Dimensions
    13,4 cm × 19,0 cm × 1,8 cm

Avis libraires et clients

À propos des auteurs

Pierre Dardot est philosophe et chercheur à l'Université Paris-Nanterre. Christian Laval est professeur de sociologie à l'Université Paris-Nanterre. Depuis 2004, ils animent le groupe d'études et de recherche "Question Marx", qui entend contribuer au renouvellement de la pensée critique, et ont déjà publié ensemble La nouvelle raison du monde (La Découverte 2009), Marx, prénom : Karl (Gallimard, 2012), Commun.
Essai sur la révolution au XXIe siècle (La Découverte, 2014) et Ce cauchemar qui n'en finit pas (La Découverte, 2016).

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
16,00 €