L'homme qui valait cinq milliards (Broché)

  • First

  • Paru le : 19/06/2008
Note moyenne : |
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
Donnez votre avis !
24 janvier 2008. Le monde entier est frappé de stupeur en découvrant le communiqué de la Société Générale : la banque révèle avoir été victime... > Lire la suite
20,18 €
Neuf - Actuellement indisponible
  • ou
Votre note
24 janvier 2008. Le monde entier est frappé de stupeur en découvrant le communiqué de la Société Générale : la banque révèle avoir été victime d'une fraude massive d'un montant de 4,9 milliards d'euros auxquels s'ajoutent les pertes liées à la crise des subprimes, soit un total de près de 7 milliard d'euros... A ce jour, ces pertes vertigineuses sont attribuées à la " folie " d'un seul homme, Jérôme Kerviel, un trader de 31 ans, fantasme ou réalité ? Qui est vraiment Jérôme Kerviel : un petit joueur ou le flambeur du siècle ? Et comment un colosse comme la Société générale peut-il vaciller en quelques jours ? Qui sont donc ces traders qui, en l'espace de quelques semaines, peuvent jouer l'équivalent de trois millions d'années de SMIC ? Comment fonctionnent ces marchés financiers qui gagnent jusqu'à onze années du PIB mondial ? Au delà du fait divers, cette enquête nourrie de témoignages exclusifs vous fera plonger au cœur d'un capitalisme financier devenu incontrôlable.
  • Date de parution : 19/06/2008
  • Editeur : First
  • ISBN : 978-2-7540-0893-8
  • EAN : 9782754008938
  • Présentation : Broché
  • Nb. de pages : 207 pages
  • Poids : 0.315 Kg
  • Dimensions : 14,5 cm × 22,5 cm × 1,7 cm
Mélanie Delattre et Emmanuel Lévy sont journalistes respectivement au Point et à Marianne, spécialisés dans le domaine de la finance.

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot
Mélanie Delattre et Emmanuel Levy - L'homme qui valait cinq milliards.
L'homme qui valait cinq milliards
20,18 €
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK