L'embarcadère des femmes sans mari - Grand Format

Note moyenne 
Huong Duong - .
" Telle une main invisible, les caresses du vent et de l'eau effaçaient les peines et les soucis. L'eau fraîche de l'embarcadère de l'Amour était... Lire la suite
20,00 € Neuf
Actuellement indisponible

Résumé

" Telle une main invisible, les caresses du vent et de l'eau effaçaient les peines et les soucis. L'eau fraîche de l'embarcadère de l'Amour était si sensuelle que les jeunes couples s'y baignaient la nuit à la dérobée, oubliant toutes les histoires de tortues, d'ophidiens ou de fantômes." Hélas, une fois encore, l'image paradisiaque d'un Viêt-nam intemporel sera brisée par la guerre, qui fait partir les hommes du village. Les femmes restent seules, abandonnées. Mais il n'est pas question de céder à la terreur : obstinées dans leur lutte féroce contre la séparation, la souffrance, la destruction, la mort, inéluctables, elles veulent vivre des histoires d'amour. Et pour mener ces histoires d'amour, celles qui permettent de donner la vie, tous les stratagèmes - et ils sont infinis ! - sont bons : l'amour conjugal certes, mais pourquoi pas les liaisons clandestines ou même la prostitution ? Les tabous et le mythe de l'épouse patiente et soumise volent en éclats dans ce petit village que baigne une douce rivière... Ce village, qui peut être n'importe quel village viêt-namien, devient alors le cœur d'une lutte pour l'existence même, alors que la guerre contre les Etats-Unis ravage le pays. Il devient lieu de mémoire, lieu de vie et de souffrances ; il est " le " Viêt-nam, qui tel le phénix, renaît sans cesse de ses cendres... Un roman éblouissant !

Caractéristiques

  • Date de parution
    20/03/2002
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-87678-714-8
  • EAN
    9782876787148
  • Format
    Grand Format
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    254 pages
  • Poids
    0.355 Kg
  • Dimensions
    14,5 cm × 22,0 cm × 1,8 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Huong Duong

Duong Huong est né en 1949 à Thai Binh, au sud-est du delta du fleuve Rouge. Il travaille aujourd'hui comme douanier à proximité de la baie d'Halong, après avoir combattu dans l'armée de Hanoi pendant la guerre du Viêt-nam. L'Embarcadère des femmes sans mari, son premier roman, a fait en 2000 l'objet d'une adaptation cinématographique à Hanoi et a reçu en 1991 le Premier prix de l'Association des écrivains, la plus haute distinction de la littérature vietnamienne, comme le Chagrin de la guerre, de Bao Ninh (Picquier) et Des fantômes et des hommes, de Nguyên Khac Truong (L'Aube).

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK