L'Algérie et la France : deux siècles d'histoire croisée - Grand Format

Note moyenne 
Sur fond de violences, d'injustices et de fantasmes racialistes, l'Algérie fut une pièce du roman national français - les "occasions manquées" y furent... Lire la suite
12,00 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 25 septembre et le 27 septembre
En librairie

Résumé

Sur fond de violences, d'injustices et de fantasmes racialistes, l'Algérie fut une pièce du roman national français - les "occasions manquées" y furent un mythe. De 1830 à 1962, régna la loi des armes, jusqu'à la guerre d'indépendance, qui fut in fine conclue par le politique - les accords d'Evian. Mais l'Algérie des XIXe et XXe siècles a pour fond des récurrences culturelles à ancrages méditerranéens, et, sur le temps long, la marginalisation de la Méditerranée au XVIe siècle.
Il y eut - pour le pire, voire pour le meilleur - un entrelacement algéro-français, le nationalisme algérien eut pour creuset originel les Algériens émigrés en France, et, face au système colonial, le refuge dans l'islamo-arabité. Entre la France et le Sham (proche Orient), il y eut un torticolis identitaire. Et le militaire forgea l'actuel système de pouvoir algérien. Appelons de nos voeux la réalisation d'un manuel d'histoire franco-algérien, réalisé par des historiens algériens et français.

Caractéristiques

  • Date de parution
    01/09/2017
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-343-12558-9
  • EAN
    9782343125589
  • Format
    Grand Format
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    108 pages
  • Poids
    0.143 Kg
  • Dimensions
    13,5 cm × 21,5 cm × 0,5 cm

Avis libraires et clients

L'éditeur en parle

Après un rappel de la tradition historiographique coloniale française, cet ouvrage, qui traite du système colonial entre politique et primat des armes, renvoie le lecteur au temps long d'une histoire, peu ou prou partagée entre le nord et le sud de la mer Méditerranée - en arabe, la mer moyenne ; ce qui explique in fine la conquête militaire de l'Algérie à partir de 1830, puis la mise en place dudit système.
Ce livre tente de synthétiser les formes et le fond des répliques à la colonisation, qui aboutissent à la guerre d'indépendance de 1954-1962, sans pour autant effacer l'entrelacement - traumatique certes, mais bien tangible - entre Algériens et Français.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
12,00 €