Il vaut mieux perdre sa fille que les élections (Broché)

  • Flammarion

  • Paru le : 19/01/2001
Note moyenne : |
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
Donnez votre avis !
Le 17 février 1995, Michel Noir, mon père, ancien ministre du Commerce extérieur, ancien député-maire de Lyon, représentant la " génération morale... > Lire la suite
18,60 €
Neuf - Expédié sous 3 à 6 jours
  • ou
    Livré chez vous
    entre le 21 juin et le 26 juin
ou
Le 17 février 1995, Michel Noir, mon père, ancien ministre du Commerce extérieur, ancien député-maire de Lyon, représentant la " génération morale ", produisait durant son procès mes écrits intimes, après que ma mère me les eut soustraits. Il espérait ainsi s'échapper de la bataille qui l'opposait à la justice. Ce fut le point d'orgue d'une longue et interminable succession de lâchetés, d'abandons, de coups portés au cœur, à ma mémoire d'enfant, d'adolescente et de femme. Le temps a passé. Il n'est pas facile d'être rejetée, nous avons tous besoins d'aimer et d'être aimé. Hélas, ce n'est pas le cas de mon père, capable de vivre sans sa fille mais jamais sans son pouvoir. Pour mes deux enfants et pour moi, avec le recul nécessaire, j'ai voulu que la vérité soit écrite. Voici la lettre que je lui adresse.
  • Date de parution : 19/01/2001
  • Editeur : Flammarion
  • ISBN : 2-08-068019-6
  • EAN : 9782080680198
  • Présentation : Broché
  • Nb. de pages : 201 pages
  • Poids : 0.25 Kg
  • Dimensions : 15,3 cm × 24,1 cm × 1,4 cm

Biographie d'Anne-Valérie Noir

Anne-Valérie Noir a 35 ans. Aînée d'une famille de six enfants, elle vit actuellement aux Etats-Unis et livre ici son premier ouvrage.
Anne-Valérie Noir - .
Il vaut mieux perdre sa fille que les...
18,60 €
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK