Identités narratives. Mémoire et perception (Broché)

  • Presses Université Laval

  • Paru le : 01/01/2002
Note moyenne : |
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
Donnez votre avis !
Les identités sociales et individuelles ne sont jamais fixées une fois pour toutes. Elles se transforment au gré de la mémoire et de la perception... > Lire la suite
31,50 €
Neuf - Expédié sous 7 à 8 jours
  • ou
    Livré chez vous
    entre le 30 mai et le 31 mai
ou
Votre note
Les identités sociales et individuelles ne sont jamais fixées une fois pour toutes. Elles se transforment au gré de la mémoire et de la perception qu'on a de soi et de l'autre à travers les images et les traces mnésiques qui sous-tendent le discours social et les pratiques esthétiques, constitutives d'un état toujours transitoire d'une culture donnée. Tout énoncé identitaire s'inscrit dans le récit verbal ou visuel qu'on fait de son expérience perceptive, de nature polysensorielle, et de son expérience mnésique, consciente ou inconsciente, de sorte qu'on ne peut parler d'identité sociale ou individuelle sans faire appel à la notion d'" identité narrative ", qui montre comment le sujet se situe par rapport aux autres et à lui-même dans le temps et dans l'espace réels ou imaginaires à travers ses perceptions et ses remémorations ou ses oublis et ses aveuglements. Qu'il s'agisse d'œuvres littéraires aussi diverses que celles de Naipaul, Gary, Michaux, Mallarmé, Volodine, Gracq, Rushdie, Aquin ou Sebbar, de textes testimoniaux essentiels comme ceux de Levi, Lanzmann, Zweig et Rivers ou de témoignages d'analysants anonymes, d'expériences singulières du temps et de la perception abordées d'un point de vue philosophique, d'œuvres d'art aussi variées que celles de Georges Rousse, Sophie Calle, Pipilotti Rist, Sylvie Blocher ou Massimo Gerrera, d'espaces réels ou imaginaires comme ceux de New York, d'Istanbul ou de l'île aux Basques, intriqués dans des récits, des mémoires et des perceptions toujours hétérogènes, les pratiques historiques et esthétiques de notre modernité tardive exposent avec force la fragilité de nos identités individuelles et collectives, dont les textes rassemblés ici tentent de dresser le portrait en esquissant du même coup ce que devient le sujet contemporain, à l'heure où les grands récits de fondation sont en train de s'effondrer.
    • Mémoires de soi
    • Visions de l'autre
    • Identités rapportées
    • Récits de l'altérité
    • Fictions post-identitaires
    • Temporalités subjectives
    • Altérité de la vue
    • Espaces de l'autre
  • Date de parution : 01/01/2002
  • Editeur : Presses Université Laval
  • Collection : Intercultures
  • ISBN : 2-7637-7894-1
  • EAN : 9782763778945
  • Présentation : Broché
  • Nb. de pages : 323 pages
  • Poids : 0.45 Kg
  • Dimensions : 15,5 cm × 23,0 cm × 1,8 cm

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot
Pierre Ouellet - .
Identités narratives. Mémoire et perception
31,50 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK