Flaubert, l'empire de la bétise

Note moyenne 
Anne Herschberg Pierrot - Flaubert, l'empire de la bétise.
"Nous ne souffrons que d'une chose: la Bêtise. Mais elle est formidable et universelle." L'empire de la bêtise est à prendre au sens d'un pouvoir,... Lire la suite
23,00 € Neuf
Actuellement indisponible

Résumé

"Nous ne souffrons que d'une chose: la Bêtise. Mais elle est formidable et universelle." L'empire de la bêtise est à prendre au sens d'un pouvoir, d'une emprise, mais aussi d'une extension infinie de la bêtise pour Flaubert. La question de la bêtise traverse toute la vie et l'oeuvre de Flaubert, de l'attention portée à dix ans aux bêtises de "la dame qui vient chez papa", à Bouvard et Pécuchet, que Flaubert nomme "une espèce d'encyclopédie de la Bêtise moderne".
Dans ce volume, écrivains et critiques flaubertiens s'interrogent sur la complexité inégalée de la bêtise chez Flaubert : une bêtise souvent odieuse, située dans la société et dans l'histoire, mais qui peut être aussi voisine de la simplicité, et de l'animalité. Ils centrent leurs lectures sur Bouvard et Pécuchet, cette "encyclopédie critique en farce", qui pose la question du ressassement encyclopédique, et qui met aux prises les deux personnages burlesques avec les discours de savoirs et la bêtise ordinaire devenue insupportable.
Enfin ils s'attachent à suivre le retentissement de la problématique flaubertienne de la bêtise au XXe siècle, chez des écrivains pour certains grands lecteurs de Bouvard et Pécuchet.

Sommaire

  • BETISE
    • Pierre Bergounioux : Une contradiction vivante : les intellectuels bourgeois
    • Pierre-Marc de Biasi : Le diable n'est peut-être pas autre chose
    • Françoise Gaillard : Petit éloge de la simplicité
    • Pierre Pachet : Suis-je bête
  • BOUVARD ET PECUCHET
    • Pierre Senges : Entreprise et renoncement
    • Anne Herschberg Pierrot, Jacques Neefs : Bouvard et Pécuchet et la bêtise
    • Claude Mouchard : Puissance historico-poétique de la bêtise
  • FLAUBERT ET APRES
    • Elisheva Rosen : De Proust à Flaubert : la bêtise dans le temps
    • Florence Pellegrini : Europeana de Patrick Ourednik : brève histoire critique du XXe siècle en farce
    • Françoise Gaillard : La bêtise conversationnelle
    • Anne Herschberg Pierrot : Roland Barthes, la bêtise et Flaubert
    • Jacques Neefs : Stupeur et bêtise

Caractéristiques

  • Date de parution
    19/01/2012
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-35018-312-1
  • EAN
    9782350183121
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    390 pages
  • Poids
    0.44 Kg
  • Dimensions
    12,9 cm × 18,9 cm × 4,0 cm

Avis libraires et clients

L'éditeur en parle

Bouvard et Pécuchet est au programme de l'agrégation (Littérature comparée). Recueil de textes de grande qualité. Notoriété des auteurs : écrivains (P. Bergounioux, P. Senges, P. Pachet) et critiques (P.-M. de Biasi, J. Neefs). Evoque aussi la bêtise chez les auteurs contemporains (Sarraute, Proust, Barthes, etc.)

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK