Fabriquer le vivant ? - Ce que nous apprennent les sciences de la vie pour penser les défis de notre époque

Note moyenne 
L’époque que nous vivons depuis la fin du XXe siècle est celle d’une profonde crise des fondements de la pensée. En sciences comme en politique,... Lire la suite
16,00 € Neuf
Actuellement indisponible

Résumé

L’époque que nous vivons depuis la fin du XXe siècle est celle d’une profonde crise des fondements de la pensée. En sciences comme en politique, quelque chose s’est dérobé sous nos pieds. La fin de la représentation du « progrès », garant du bonheur à venir, a accouché en Occident de la domination sans partage de l’individualisme, qui mine désormais profondément le lien social. Et pourtant, les formidables avancées des sciences et des techniques entretiennent aussi paradoxalement la vieille croyance fondant l’idéologie du progrès : « Tout est possible ! » Comment faire face à cette sensation de chaos qui contribue à paralyser notre capacité à agir, individuellement et collectivement, pour faire surgir une autre époque, plus joyeuse et constructive ? En s’intéressant sérieusement aux défis philosophiques et scientifiques que soulèvent les récentes explorations des sciences du vivant : c’est ce que proposent dans cet ouvrage Miguel Benasayag et Pierre-Henri Gouyon, sous la forme d’un dialogue aussi vif qu’accessible.
La philosophie et la biologie y croisent leurs problématiques, se complétant et s’enrichissant. Loin de se limiter au champ scientifique, expliquent les auteurs, le modèle organique permet de porter un autre regard, riche de surprises, sur les phénomènes sociaux. Soucieux de rendre compte de la complexité inhérente à la vie, sans invoquer une quelconque légitimation morale ou religieuse, ils croisent les questions qui leur tiennent à cœur, abordant des thématiques aussi variées que la création de la vie en laboratoire, la recherche fondamentale en génétique ou la perte du mythe du progrès.
Un livre qui bouscule les idées afin qu’émergent de nouvelles clés pour penser le monde.

Sommaire

  • NOMINALISME ET REALISME : LE QUESTIONNEMENT DE LA MATIERE
  • LES RATES DU PROGRES
  • LA CRISE DE L'HUMANISME
  • COMME UN LEGO : SUR LA COMPLEXITE DU VIVANT
  • QUELLE PLACE POUR LE SACRE DANS LES SOCIETES HUMAINES
  • INFORMATION ET TERRITORIALISATION

Caractéristiques

  • Date de parution
    13/09/2012
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-7071-6986-0
  • EAN
    9782707169860
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    167 pages
  • Poids
    0.217 Kg
  • Dimensions
    13,5 cm × 22,0 cm × 1,5 cm

Avis libraires et clients

L'éditeur en parle

Un dialogue aussi vif et accessible entre Miguel Benasayag et Pierre-Henri Gouyon. La philosophie et la biologie y croisent leurs problématiques, se complétant et s’enrichissant. Loin de se limiter au champ scientifique, expliquent les auteurs, le modèle organique permet de porter un autre regard, riche de surprises, sur les phénomènes sociaux.

À propos des auteurs

Miguel Benasayag, philosophe et psychanalyste, anime le collectif « Malgré tout ». Il est l’auteur de nombreux ouvrages, dont, aux Éditions La Découverte et avec Angélique del Rey, Connaître est agir (2006) et Éloge du conflit (2007). Pierre-Henri Gouyon, biologiste, est professeur au Muséum national d’histoire naturelle de Paris et à Sciences-Po Paris. Il est notamment l’auteur de Les Avatars du gène.
Théorie néodarwinienne de l’évolution (avec Jean-Pierre Henry et Jacques Arnould, Belin, 1997), Les Harmonies de la nature à l’épreuve de la biologie (INRA, 2001), Aux Origines de l’Environnement (avec Hélène Leriche, Fayard, 2010).

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK