Etudiants du Sud et internationalisation des hautes écoles : entre illusions et espoirs - Un parcours du combattant vers la qualification et l'emploi

Note moyenne 
A l'heure de la globalisation, la mobilité internationale des étudiants est considérée comme un atout fondamental par les établissements d'éducation... Lire la suite
26,00 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 27 septembre et le 29 septembre
En librairie

Résumé

A l'heure de la globalisation, la mobilité internationale des étudiants est considérée comme un atout fondamental par les établissements d'éducation supérieure et les gouvernements européens. Effectuer tout ou partie de ses études à l'étranger est perçu comme une opportunité d'accroître le capital humain des étudiants et leur employabilité sur un marché du travail qui s'internationalise. Les Etats et les établissements cherchent donc à attirer les "cerveaux" d'où qu'ils viennent.
Toutefois, en observant la situation d'une majorité d'étudiants en provenance de pays africains et latino-américains en Europe, on constate une précarisation de leurs conditions de vie au cours de leur formation, tant sur le plan juridique que socio-économique, celle-ci pouvant péjorer leurs performances académiques. En outre, ces diplômés voient leur employabilité limitée par les législations en cours dans le pays de formation et peinent à trouver un travail en lien avec leur curriculum dans leur pays d'origine.
Ibrahima Guissé et Claudio Bolzman analysent les paradoxes et les limites des politiques migratoires en lien avec l'internationalisation de la formation des Hautes écoles en Europe et en Suisse en particulier, et mettent en lumière le glissement d'un brain gain vers un processus de brain waste.

Caractéristiques

  • Date de parution
    01/09/2015
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-88224-142-9
  • EAN
    9782882241429
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    236 pages
  • Poids
    0.312 Kg
  • Dimensions
    15,0 cm × 21,0 cm × 1,3 cm

Avis libraires et clients

À propos des auteurs

Ibrahima Guissé : Titulaire d'un doctorat en sociologie de l'Université de Genève et diplômé de science politique de l'Université Gaston Berger de Saint-Louis (Sénégal), il est chercheur à la Haute école de travail social - Genève (HES-SO). Il s'intéresse aux questions portant sur les réseaux diasporiques des migrantes et migrants originaires des pays du Sud et à la problématique de la reconnaissance et de la valorisation des compétences des migrants.
Ses principales publications ont porté sur migration et développement, migration irrégulière, qualification et déclassement. Claudio Bolzman : Docteur en sociologie, il est professeur à la Haute école de travail social - Genève (HES-SO) ainsi que chargé de cours au Département de sociologie de l'Université de Genève. Il s'intéresse principalement à l'articulation entre parcours de vie, parcours migratoires, politiques migratoires et politiques sociales.
Il explore en particulier les formes de précarisation spécifiques aux migrants et les modes d'action qu'ils élaborent pour y faire face dans un cadre de vie transnationale. Il est l'auteur de nombreuses publications sur ces thématiques.

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Etudiants du Sud et internationalisation des hautes écoles : entre illusions et espoirs - Un parcours du combattant vers la qualification et l'emploi est également présent dans les rayons

26,00 €