DONNEES PERSONNELLES ET SOCIETE DE L'INFORMATION. Transposition en droit français de la directive numéro 95/46 (Broché)

  • La Documentation Française

  • Paru le : 19/05/1998
Note moyenne : |
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
Donnez votre avis !
La France a été l'un des premiers pays européens à se doter, avec la loi du 6 janvier 1978, d'une législation sur la protection de la vie privée... > Lire la suite
19,82 €
Neuf - Actuellement indisponible
  • ou
Votre note
La France a été l'un des premiers pays européens à se doter, avec la loi du 6 janvier 1978, d'une législation sur la protection de la vie privée face au traitement automatisé des informations nominatives, et à instituer une autorité indépendante chargée d'en assurer l'application, la Commission nationale de l'informatique et des libertés. Vingt ans après, le bilan de la loi " informatique et libertés " et de l'action de la CNIL est largement positif. Les évolutions intervenues depuis 1978 imposent toutefois de repenser ce cadre juridique, conçu à une époque où l'informatique était dominée par les grands systèmes, concentrés entre les mains de quelques opérateurs, dont les administrations publiques. L'explosion des capacités de traitement de l'information et la très large diffusion de la micro-informatique ont contribué à réduire la spécificité des applications mises en œuvre par les opérateurs publics. L'intégration des outils informatiques en réseaux et la possibilité de transmettre instantanément des informations d'un point du globe à un autre rendent vaine toute démarche de régulation qui se limiterait à un cadre strictement national. Ces considérations ont conduit la France à prendre l'initiative d'une harmonisation des législations européennes, qui a abouti à l'adoption, le 24 octobre 1995, d'une directive relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel et à la libre circulation de ces données. Le Premier ministre a confié à Guy Braibant, président de section honoraire au Conseil d'Etat, la mission de mener un travail préparatoire à l'élaboration d'un projet de loi de transposition de cette directive, en tenant compte des évolutions intervenues depuis l'adoption de la loi du 6 janvier 1978. Le présent rapport, remis le 3 mars 1998, propose des solutions adaptées aux enjeux de notre temps, en recherchant un équilibre entre la protection de la vie privée, la garantie des intérêts publics et la libre circulation de l'information. Il est le fruit d'une large concertation, avec plus de deux cents personnalités qualifiées et représentantes du secteur public, des entreprises, des syndicats, des organisations de défense des droits de l'homme, des universités et de la recherche. Il est complété par des documents français et internationaux et par une étude de droit européen comparé.
    • Du droit national à la directive européenne
    • Le droit applicable en France
    • La directive européenne du 24 octobre 1995
    • De la directive européenne à la loi nouvelle
    • Principes et méthode de la transposition
    • Contenu de la transposition
    • Au-delà du cadre européen.
  • Date de parution : 19/05/1998
  • Editeur : La Documentation Française
  • Collection : Rapports officiels
  • ISBN : 2-11-004003-3
  • EAN : 9782110040039
  • Présentation : Broché
  • Nb. de pages : 291 pages
  • Poids : 0.525 Kg
  • Dimensions : 16,2 cm × 24,1 cm × 1,8 cm

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot

DONNEES PERSONNELLES ET SOCIETE DE L'INFORMATION. Transposition en droit français de la directive numéro 95/46 est également présent dans les rayons

Guy Braibant - .
DONNEES PERSONNELLES ET SOCIETE DE L'INFORMATION. Transposition en...
19,82 €
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK