Des coffres si bien garnis - Enquête sur les serviteurs de l'Etat-voyou

Note moyenne 
Karl Laske - Des coffres si bien garnis - Enquête sur les serviteurs de l'Etat-voyou.
L'affaire Elf et Alfred Sirven, l'Angolagate et Pierre Falcone, les frégates de Taïwan et Christine Devier-Joncour, le financement du RPF et Jean-Charles... Lire la suite
20,30 € Neuf
Actuellement indisponible

Résumé

L'affaire Elf et Alfred Sirven, l'Angolagate et Pierre Falcone, les frégates de Taïwan et Christine Devier-Joncour, le financement du RPF et Jean-Charles Marchiani... Autant de dossiers judiciaires et de personnalités que l'actualité associe sans que les rôles des uns et des autres ne soient clairement perceptibles. Les affaires de corruption qui ont éclaté au grand jour ces dernières années ont permis de dévoiler ces " intermédiaires " qui jusqu'alors préféraient les délices de l'ombre et de la dissimulation aux contraintes de la transparence. En Afrique, au Proche-Orient, en Asie, dans le tiers-monde, l'État français s'en est remis aux plus sulfureux d'entre eux. Ceux qui savent remercier les dictatures ou financer secrètement les guerres et, bien sûr, se servir au passage grâce à de substantielles commissions. Incontournables lors des négociations des contrats d'armement conclus par le gouvernement, indispensables aux grandes firmes soucieuses de conquérir de nouveaux marchés, précieux pour tout entrepreneur accoutumé à déstabiliser la concurrence, les intermédiaires agissent souvent aux marges de la légalité, toujours dans leur propre intérêt, jamais sans protection. C'est que l'activité de ces hommes d'affaires d'un genre particulier a pendant longtemps été avalisée par le ministère des Finances à travers des blancs-seings délivrés par les administrations des douanes et du fisc. Ainsi, l'État a contribué à étrangler les pays du Sud en tolérant la corruption, d'où son intérêt à dissimuler sous couvert du secret-défense la liste de ces facilitateurs que des magistrats lui ont pourtant réclamée. Pris la main dans le compte en banque, ces hommes d'influences n'hésitent pas à se recommander des plus hautes autorités, des services spéciaux ou des dirigeants des plus grandes entreprises (publiques ou privées) pour légitimer leur activité. Ils ont fait la pluie et le beau temps dans nos relations avec l'étranger. En retour, ils ont rempli certains portefeuilles et ont compromis politiques et fonctionnaires. Enquête sur ces profiteurs dont les coffres-forts sont si richement remplis.

Caractéristiques

  • Date de parution
    20/05/2004
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-207-25478-X
  • EAN
    9782207254783
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    415 pages
  • Poids
    0.49 Kg
  • Dimensions
    15,0 cm × 23,0 cm × 2,5 cm

Avis libraires et clients

L'éditeur en parle

Karl Laske, quarante-quatre ans, est journaliste à Libération, spécialisé dans les enquêtes sur la corruption. Il est l'auteur de Le banquier noir (1996, Seuil) et de Ils se croyaient intouchables (2000, Albin Michel).

À propos de l'auteur

Biographie de Karl Laske

Karl Laske, quarante-quatre ans, est journaliste à Libération, spécialisé dans les enquêtes sur la corruption. Il a déjà publié Le Banquier noir en 1996 au Seuil et Ils se croyaient intouchables en 2000 chez Albin Michel.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés