De la guerre juste à la paix juste - Aspects confessionnels de la construction de la paix dans l'espace franco-allemand (XVIe-XXe siècle)

Note moyenne 
Cet ouvrage contribue, à partir d'études de cas empruntées au passé de la France et de l'Allemagne, à une réflexion sur les problèmes que pose... Lire la suite
25,00 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 27 janvier et le 29 janvier
En librairie

Résumé

Cet ouvrage contribue, à partir d'études de cas empruntées au passé de la France et de l'Allemagne, à une réflexion sur les problèmes que pose la transition de la guerre à la paix. Il aborde la question : comment construire la paix ? à partir d'un angle d'attaque qui fait la part belle à la dimension confessionnelle, dont on sait l'importance - et l'ambivalence - pour la représentation des conflits comme pour la construction de la paix dans l'espace germanique et, dans une moindre mesure, dans l'histoire de la nation française. Il retrace l'évolution qu'ont connue, au fil de quatre siècles, les réflexions sur la guerre et la paix en France et en Allemagne, et il analyse les causes intérieures et extérieures de la fragilité des paix. Un accent est d'abord mis sur les traités de paix de Westphalie qui ont comblé les lacunes de 1555 et offert des garanties juridiques fondamentales. Puis les auteurs montrent comment l'inadéquation s'est creusée, au XVIIIe et au XIXe siècle, entre les théoriciens de la paix et les chantres des conflits, l'adversaire devenant, d'hérétique ou rebelle, l'ennemi de la nation. Les divergences entre chrétiens pacifistes et adeptes d'une forte présence militaire ont alors incité certains protestants à distinguer de plus en plus la sphère privée de la sphère publique. Cette distinction se retrouvera même chez des résistants au Troisième Reich et sera également, pendant la Guerre froide, au cœur des débats entre adeptes ou détracteurs du réarmement.

Sommaire

  • PAIX ET GUERRE A L'EPOQUE MODERNE
    • Guerre juste et paix juste
    • Luther et la légitimité de la guerre
    • Les idées de paix en 1555 et les motifs d'un compromis indispensable
    • Bonne paix et néfaste guerre civile
    • Le Gründlicher Discours über den Westphälischen Frieden de Nicolaus Hieronymus Gundling (1736) Gérard LAUDIN
  • RUPTURES ET CHANGEMENTS DE PARADIGME AVANT 1933
    • De Campo Formio à Lunéville : Bonaparte, héros de la paix
    • Aux origines d'un nouveau mythe du Sauveur Alain RUIZ
    • Les courants pacifistes dans le protestantisme français, 1860-1944
    • Patrick CABANEL
    • La paix du monde, pas la paix de l'âme
    • Fondements religieux du pacifisme de Leonhard Ragaz (1868-1945) Anne-Marie SAINT-GILLE
    • Représenter la guerre avec véracité pour construire la paix : Jean Norton Cru et 14-18
    • Rémy CAZALS
    • Naissance et constitution d'une conscience pacifiste dans les rangs des paysans alsaciens au moment de la Première Guerre mondiale
    • L'exemple de Dominik Richert (1893-1977) Hilda INDERWILI
    • La presse féminine à l'ère Wilhelminienne la Evangelische Frauenzeitung et la Première Guerre mondiale Christina STANGE-FAYOS
    • Message de paix et devoir de guerre
    • Controverse et débats autour du service armé des pasteurs allemands en 1914-1916 Mechthild COUSTILLAC
    • Le pacifisme confessionnel face au désarmement dans les Pays-Bas, 1925-1933 Eleni BRAAT
  • PLAIDOYERS POUR LA PAIX ET LA RESISTANCE AUX TOTALITARISMES
    • Préserver la paix : un facteur de motivation des protestants allemands dans la résistance au national-socialisme Ekkehard KLAUSA
    • Le rustre de Wittenberg n'était pas un pacifiste
    • Luther et le Ill' Reich selon Thomas Mann et François CENTON
    • Innocent, mais coupable
    • Un pasteur allemand dans les batailles de France et de Russie (1940-1945) Bernd HEY
    • Les Églises protestantes de RDA et la recherche de la paix
    • Formes et fonctions d'une notion plurivoque Sylvie LEGRAND

Caractéristiques

  • Date de parution
    04/09/2008
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-7574-0038-8
  • EAN
    9782757400388
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    313 pages
  • Poids
    0.575 Kg
  • Dimensions
    16,0 cm × 24,0 cm × 2,4 cm

Avis libraires et clients

L'éditeur en parle

Cet ouvrage contribue, à partir d'études de cas empruntées au passé de la France et de l'Allemagne, à une réflexion sur les problèmes que pose la transition de la guerre à la paix. Il aborde la question : comment construire la paix...

À propos des auteurs

Jean-Paul Cahn, professeur de civilisation allemande à l'université de Paris IV - Sorbonne. Président du " Comité franco-allemand de Recherches sur l'Histoire de la France et de l'Allemagne aux XIXe et XXe siècles " ; co-responsable avec Hartmut Kaelble de la Schriftenreihe des Deutsch-franzosischen Historikerkomitees section, Geschichte, Steiner Verlag, Stuttgart. Françoise Knopper, professeur de littérature et civilisation germaniques à l'université de Toulouse 2. Co-responsable de la collection " Interlangues civilisations " aux Presses universitaires du Mirail ; directrice de l'EA 4151 Centre de Recherches et d'Études Germaniques (Toulouse 2) ; co-responsable du programme de formation recherche " Dire et construire la paix " (LIERA). Anne-Marie Saint-Gille, professeur de littérature et civilisation germaniques à l'université Lumière-Lyon 2. Vice-présidente de la Société des Études Germaniques (Paris) et membre du comité de lecture de la revue ; membre du " comité de pilotage " du LIERA ; directrice de la collection " Regards sur l'Allemagne " aux Presses universitaires de Lyon.

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

25,00 €