COMPTES NATIONAUX DE LA SANTE. Rapport Juillet 1996 (Broché)

Collectif

  • Documentation Française (La)

  • Paru le : 13/02/1999
Note moyenne : |
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
Donnez votre avis !
En 1995, les Français ont dépensé pour se soigner 697 milliards de francs, soit environ 12 000 F par habitant dont 5 800 F en soins hospitaliers. Depuis... > Lire la suite
18,29 €
Neuf - Actuellement indisponible
  • ou
Votre note
En 1995, les Français ont dépensé pour se soigner 697 milliards de francs, soit environ 12 000 F par habitant dont 5 800 F en soins hospitaliers. Depuis 1980, la progression de la consommation médicale n'avait cessé de ralentir, 1994 marquant même un net affermissement de cette tendance avec un taux de croissance en valeur de 3 %. Mais, en 1995, la reprise est assez marquée : 1,6 point par rapport à l'année précédente. Cette reprise est liée à plusieurs facteurs : un taux de croissance élevé des soins hospitaliers, un certain effet de rebond à l'issue du plan de redressement de l'assurance maladie de l'été 1993, des hausses de prix des soins ambulatoires nettement plus fortes que les années précédentes sans modération de volume, par les médecins. Dans le secteur hospitalier, l'accélération est forte pour les soins hospitaliers publics : 5,5 % en valeur contre 4 % en 1994. Dans le domaine ambulatoire, le taux d'accroissement augmente à nouveau alors qu'il était en régression depuis 1991. Cette tendance s'observe aussi bien pour les soins de médecins et de dentistes que pour les prescriptions. Toutefois, la plus forte hausse concerne les soins de médecins : 5,2 % en valeur contre 2,1 % en 1994. Principal financeur de la dépense de soins et de biens médicaux, la Sécurité sociale qui finance 73,9 % de la dépense courante de soins et biens médicaux en 1995. La part des mutuelles est de 6,8 %, celle des ménages de 13,9 %, celle des sociétés d'assurances et des institutions de prévoyance de 3,1 % et de 1,5 % respectivement ; l'Etat et les collectivités locales n'interviennent que pour 0,8 % dans le financement. La France arrive en tête des pays de l'Union européenne avec l'Autriche pour la part du PIB consacrée à la dépense de santé : 9,7 % en 1994. Véritable tableau de bord des dépenses sanitaires et ouvrage de référence indispensable, les comptes nationaux de la santé, élaborés par le SESI, permettent d'analyser, chaque année, les grandes tendances observées dans le secteur de la santé.
  • Date de parution : 13/02/1999
  • Editeur : Documentation Française (La)
  • ISBN : 2-11-089250-1
  • EAN : 9782110892508
  • Présentation : Broché
  • Nb. de pages : 130 pages
  • Poids : 0.26 Kg
  • Dimensions : 15,9 cm × 23,8 cm × 0,9 cm
 Collectif - .
COMPTES NATIONAUX DE LA SANTE. Rapport Juillet 1996
Collectif
18,29 €
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK