Célérité et qualité de la justice devant la cour d'appel (Broché)

  • Documentation Française (La)

  • Paru le : 17/09/2008
Note moyenne : |
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
Donnez votre avis !
Le rapport sur la célérité et la qualité de la justice devant la cour d'appel remis en juin 2008 au garde des Sceaux par Jean-Claude Magendie, premier... > Lire la suite
12,00 €
Neuf - Expédié sous 3 à 6 jours
  • ou
    Livré chez vous
    entre le 25 juillet et le 27 juillet
ou
Votre note
Le rapport sur la célérité et la qualité de la justice devant la cour d'appel remis en juin 2008 au garde des Sceaux par Jean-Claude Magendie, premier président de la cour d'appel de Paris, se situe dans le prolongement direct de son précédent rapport de 2004 sur la célérité et la qualité de la justice en première instance. La mission présidée par le premier président Magendie a commencé par se poser la question de la conception de la voie d'appel à retenir, celle-ci commandant les réformes à préconiser.
Il est apparu que, si le déploiement de l'appel comme voie d'achèvement du litige peut dévaloriser l'autorité des premiers juges en faisant de la première instance un " galop d'essai ", il n'est pour autant pas opportun de faire de l'appel une stricte voie de réformation des décisions de première instance. En effet, les positions jurisprudentielles rigoureuses qui étendent l'autorité de la chose jugée en absorbant la cause par l'objet nécessitent, en contrepartie, qu'une certaine souplesse soit admise en appel.
Le présent rapport prône donc une voie d'achèvement maîtrisée du litige. Il propose d'imposer à l'avenir un réel principe de concentration en appel, duquel découlera une chronologie rigoureuse de l'instance : devant la cour d'appel, chacune des parties devra déposer ses conclusions dans un délai de deux mois, à peine d'irrecevabilité de celles-ci. Ces conclusions doivent contenir toutes les prétentions, tous les moyens de fait et de droit invoqués, ainsi que la mention de toutes les pièces venant à leur appui.
Les écritures devront être structurées par une séparation nette entre les motifs et ce qui est demandé aux juges d'appel ; elles devront distinguer rigoureusement les exceptions de procédure, fins de non-recevoir et défenses au fond. Quant à la mise en état, elle sera perfectionnée à la cour d'appel par un accroissement des pouvoirs de son conseiller.
  • Date de parution : 17/09/2008
  • Editeur : Documentation Française (La)
  • Collection : Rapports officiels
  • ISBN : 978-2-11-007337-2
  • EAN : 9782110073372
  • Présentation : Broché
  • Nb. de pages : 85 pages
  • Poids : 0.175 Kg
  • Dimensions : 16,0 cm × 24,0 cm × 0,8 cm
Jean-Claude Magendie - Célérité et qualité de la justice devant la cour d'appel.
Célérité et qualité de la justice devant la...
12,00 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK