Bourdieu et les sciences sociales - Réceptions et usages

Note moyenne 
Catherine Leclercq et Wenceslas Lizé - Bourdieu et les sciences sociales - Réceptions et usages.
L'oeuvre de Pierre Bourdieu a exercé une influence profonde sur la recherche scientifique, bien au-delà de la sociologie. Du fait de sa formation de... Lire la suite
28,00 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 26 septembre et le 30 septembre
En librairie

Résumé

L'oeuvre de Pierre Bourdieu a exercé une influence profonde sur la recherche scientifique, bien au-delà de la sociologie. Du fait de sa formation de philosophe, de ses incursions en anthropologie et en linguistique, de son souci constant d'analyser la dimension historique des faits sociaux, de son regard critique sur la science politique et le droit, de ses emprunts au vocabulaire économique, ainsi que de son intérêt marqué pour l'art et la littérature, Bourdieu n'a cessé de dialoguer mais aussi parfois de "ferrailler" avec différentes disciplines des sciences sociales.
Cet ouvrage collectif rend compte de manière inédite de l'étendue des réceptions et appropriations des travaux de Pierre Bourdieu dans les diverses sciences sociales. Il propose un éclairage original sur les usages du travail de Bourdieu en sociologie, anthropologie, histoire, philosophie, science politique, économie, droit, études littéraires et sciences de l'information et de la communication. Il permet ainsi d'entrer dans le laboratoire des sciences sociales qui font usage de Bourdieu et donne à voir la manière dont ses concepts et ses méthodes peuvent être déplacés et employés au-delà de l'univers disciplinaire dans lequel ils ont été forgés ; les luttes autour des frontières disciplinaires ; les obstacles à la réception de Bourdieu ou au contraire les conditions qui la favorisent.
Fenêtre ouverte sur le renouvellement des études bourdieusiennes, I'ouvrage fait également dialoguer plusieurs générations de chercheurs, au-delà du premier cercle des "héritiers". Il permet ainsi de mieux connaître ou de découvrir des recherches contemporaines qui, dans le sillage de celles de Pierre Bourdieu, contribuent à la construction d'une connaissance décloisonnée, réflexive et critique du monde social.

Caractéristiques

  • Date de parution
    17/09/2015
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-84303-263-9
  • EAN
    9782843032639
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    345 pages
  • Poids
    0.44 Kg
  • Dimensions
    14,0 cm × 22,5 cm × 2,4 cm

Avis libraires et clients

À propos des auteurs

Bruno Ambroise est chercheur en philosophie au CNRS, affecté au Centre universitaire de recherches sur l'action publique et le politique, épistémologie et sciences sociales (CURAPP-ESS) de l'université de Picardie (UMR 7319), à Amiens. Il travaille essentiellement sur la théorie des actes de parole, d'un point de vue historique et épistémologique, et sur l'efficacité symbolique du langage. Il mobilise les apports des sciences humaines et sociales (sociologie, anthropologie, droit) dans son travail et, à ce titre, a déjà publié plusieurs textes consacrés à Pierre Bourdieu.
Stephane Beaud, professeur de science politique à l'université Paris-Ouest Nanterre, a effectué des enquêtes ethnographiques avec Michel Pialoux sur la région ouvrière de Sochaux-Montbéliard et écrit avec lui Retour sur la condition ouvrière (La Découverte, 2011) et Violences urbaines, violence sociale. Sur la genèse des nouvelles classes dangereuses (Fayard, 2003). Depuis quelques années, il a orienté ses recherches vers la sociologie du football (Traîtres à la nation ? Un autre regard sur la grève des Bleus en Afrique du Sud, La Découverte, 2011).

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
28,00 €