Biographie et politique - Vie publique, vie privée, de l'Ancien Régime à la Restauration

Note moyenne 
Les nombreuses études consacrées aux diverses formes de l'écriture biographique abordent rarement la période allant de l'Ancien Régime à la Restauration.... Lire la suite
22,00 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 25 septembre et le 29 septembre
En librairie

Résumé

Les nombreuses études consacrées aux diverses formes de l'écriture biographique abordent rarement la période allant de l'Ancien Régime à la Restauration. Cette période voit pourtant l'apparition, sinon de la chose, du moins du mot biographie et les débuts d'une forte inscription politique du genre. La biographie n'est pas seulement l'élaboration d'une représentation du politique : elle peut aussi être considérée, en ce qu'elle dévoile de la vie privée de personnes publiques, comme un geste politique.
Organisé en quatre parties, qui explorent successivement les modalités par lesquelles la biographie tente d'agir, d'édifier, de justifier et d'interpréter, l'ouvrage analyse les modes de représentation de personnalités comme les souverains et leur cour, de Louis XV à Louis XVIII en passant par Napoléon, les révolutionnaires (Robespierre, les feuillants, Sieyès), les savants (Franklin) ou les écrivains (Rousseau), et propose une réflexion sur l'évolution du regard qui constitue les "grands hommes".
Il montre comment l'hybridation des genres conduit à une reconfiguration des modèles antérieurs et à une refondation du biographique, riches de prolongements dans les périodes suivantes.

Sommaire

  • AGIR
    • Biographies et libelles de la fin du règne de Louis XIV à la Régence : des "Vies privées" avant les Vies privées ?
    • Les Vies de la comtesse Du Barry
    • La réception des Vies privées : bien dire ou mal dire en politique
  • EDIFIER
    • Morts et Vies de Franklin pendant la Révolution française
    • "Reconnaître Rousseau" : les interprétations et les usages des Confessions pendant la Révolution
    • Des grands hommes pour former la jeunesse : les valeurs politiques de la biographie dans les manuels d'éducation des années 1780
  • JUSTIFIER
    • Usages politiques et sociaux de la biographie entre la Convention et le Directoire (1794-1799)
    • La Notice sur la vie de Sieyès d'Oelsner : autopromotion inavouée et évolution post-thermidorienne
    • L'expérience révolutionnaire dans les mémoires des leaders feuillants : le récit de soi comme interprétation de l'histoire de la Révolution
  • INTERPRETER
    • La perception du cas de Cromwell : du destin d'un individu à celui de l'Etat
    • Du biographique et du politique dans l'Histoire de Charles XII
    • Buonaparte contre Napoléon : les Vies de l'Empereur comme manifestes politiques sous la Restauration

Caractéristiques

  • Date de parution
    21/08/2014
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-7297-0878-8
  • EAN
    9782729708788
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    290 pages
  • Poids
    0.53 Kg
  • Dimensions
    15,5 cm × 23,9 cm × 1,7 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de

Olivier Ferret est professeur à l'Université Lumière Lyon 2 et membre de l'UMR LIRE. Ses recherches portent sur la littérature polémique du XVIIIe siècle, sur la diffusion du discours philosophique des Lumières et sur les humanités numériques. Anne-Marie Mercier-Faivre est professeure de littérature à l'Université Claude-Bernard Lyon 1 et co-responsable du groupe lyonnais d'études du XVIIIe siècle (UMR LIRE).
Elle travaille sur l'histoire des idées et la presse d'Ancien Régime. L'un et l'autre ont codirigé, avec Chantal Thomas, le Dictionnaire des Vies privées (1722-1842), Oxford, Voltaire Foundation, 2011.

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

22,00 €