Art chrétien / Art sacré - Regards du catholicisme sur l'art (France, XIXe-XXe siècle) - Grand Format

Note moyenne 
Quels liens existent et. perdurent entre art et religion ? Loin d'être dépassée, cette question a suscité d'intenses débats au cours des XIXe et... Lire la suite
35,00 € Neuf
En stock en ligne
Livré chez vous à partir du 5 mars
En librairie

Résumé

Quels liens existent et. perdurent entre art et religion ? Loin d'être dépassée, cette question a suscité d'intenses débats au cours des XIXe et XXe siècles, gravitant autour de la quête d'un art chrétien idéal, de l'existence d'un style spécifique, de la foi de l'artiste, de la question du sujet, de la place de l'abstraction, etc. L'ouvrage explore les différents regards, parfois très contrastés, que le monde catholique, en France, a portés sur l'art au cours des deux derniers siècles.
Il met en évidence, au-delà des ruptures manifestes, la permanence de certaines interrogations à travers le rêve d'un retour aux origines. La relecture sélective des grandes étapes de l'art chrétien opérée dans les années cinquante par les pères Couturier et Réganiey n'est pas sans lien avec celles qu'ont menées en leur temps Rio et Montalembert, puis Maurice Denis et Jacques Maritain. Le thème de la décadence apparaît, comme une constante, conduisant à situer les appels successifs au renouveau dans une généalogie faite d'héritages puis de rejets.
Sans chercher à retracer une histoire des commandes et des oeuvres elles-mêmes, ce parcours entend restituer, à travers l'étude des discours ou des théories de l'art religieux, et au-delà des diverses tentatives de définition de l'art sacré, une histoire du goût. Celle-ci affleure en effet dans la réflexion sur la place de l'art dans les lieux de culte, qu'il s'agisse d'art ancien ou d'art contemporain.
Chemin faisant, il apparaît que le regard sur l'art en tarit que tel, et son appréciation spécifiquement esthétique, ne traduisent pas seulement un phénomène de sécularisation corrélatif du passage progressif des lieux de culte au statut de patrimoine, mais sont bel et bien partie prenante du discours religieux sur les oeuvres. C'est autour de ces différents aspects que se joue aujourd'hui encore la réception de l'art dans l'espace ecclésial.

Caractéristiques

  • Date de parution
    20/05/2014
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-7535-3256-4
  • EAN
    9782753532564
  • Format
    Grand Format
  • Présentation
    Relié
  • Nb. de pages
    337 pages
  • Poids
    1.51 Kg
  • Dimensions
    22,5 cm × 28,5 cm × 2,4 cm

Avis libraires et clients

L'éditeur en parle

Cet ouvrage explore les différents regards que le monde catholique a en France portés sur l'art au cours des deux derniers siècles. Il met en évidence, au-delà des ruptures manifestes, la permanence de certaines interrogations à travers le rêve d'un retour aux origines.

À propos de l'auteur

Biographie d'Isabelle Saint-Martin

Isabelle Saint-Martin est directrice d'études à l'Ecole pratique des Hautes Etudes. Ses recherches portent sur le christianisme et les arts visuels (XIXe-XXIe siècle). Elle a récemment publié avec I Genyk et M Uhl, De l'ar(t)chitecture en milieu hospitalier, Buraglio, Pistoletto, Spalletti (Presses universitaires de Paris-Ouest, 2011), codirigé avec F Drugeon, L'Art actuel dans l'Eglise (Ereme, 2012), avec C Béraud et F Gugelot, Catholicisme en tensions (EHESS, 2012), et avec P-L Rinuy, Sainte Face, visage de Dieu, visage de l'homme dans l'art contemporain (Presses universitaires de Paris-Ouest, 2014).
François Boespflug est professeur émérite de l'université de Strasbourg, titulaire de la chaire du Louvre 2010 et de la chaire Benoît XVI à Ratisbonne 2012-2013.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
35,00 €