Histoire des Invalides

Note moyenne 
Anne Muratori-Philip - .
Henri IV et Louis XIII s'étaient déjà souciés des misères de leurs vieux soldats. Mais sans succès. Louis XIV, avec l'aide de Louvois, fait construire... Lire la suite
26,00 € Neuf
Expédié sous 2 à 4 semaines
Livré chez vous entre le 2 janvier et le 15 janvier
En librairie

Résumé

Henri IV et Louis XIII s'étaient déjà souciés des misères de leurs vieux soldats. Mais sans succès. Louis XIV, avec l'aide de Louvois, fait construire en trois ans un hôtel immense et somptueux qui répond aux diverses fonctions d'hôpital, d'hospice, de caserne et de monastère. Le Roi-Soleil, très attaché à ses compagnons de guerre, les y accueille lui-même en octobre 1674. Peu à peu les Invalides deviennent une ville dans la ville, avec son clergé, son corps médical, ses fournisseurs et ses manufactures placés sous l'autorité d'un gouverneur. Ses infirmeries sont copiées dans toute l'Europe, son école de chirurgie est une pépinière de glorieux praticiens, tandis que le célèbre Parmentier y prépare ses expériences sur la pomme de terre. En donnant asile à la collection des Plans-Reliefs en 1777, Louis XVI confère aux Invalides une fonction supplémentaire : celle de musée. Napoléon y distribue les premières étoiles de la Légion d'honneur en 1804. Au lendemain de la défaite de 1870, les Invalides deviennent le sanctuaire des armes en accueillant les collections du musée d'artillerie. Enfin, sous l'Occupation, Hitler s'incline devant le tombeau de l'Empereur et décide ce jour-là de rendre l'Aiglon à son père... Ce qui n'empêche pas la Résistance de créer un véritable réseau d'évasion à l'ombre du dôme. Aujourd'hui, gardien de la mémoire historique de la France, l'hôtel des Invalides, qui est peut-être le plus beau monument de Paris, maintient ses traditions tout en s'adaptant aux exigences du XXIe siècle.

Sommaire

    • Un grand jour d'octobre 1674
    • Le Roi-Soleil sous la coupole
    • La vie quotidienne d'une véritable petite ville
    • Une pépinière de glorieux médecins et chirurgiens
    • Un apothicaire nommé Parmentier
    • La grande aventure des plans-reliefs
    • La promesse de Marie-Antoinette
    • 14 juillet 1789 : sans un seul coup de feu
    • Les infortunes de la famille de Sombreuil
    • La Révolution passe, un jeune général arrive
    • La grande passion du " petit caporal "
    • Incroyable : une femme aux Invalides ! L'autodafé des drapeaux
    • Louis XVIII, Charles X et..
    • " l'homme à la tête de bois ". Berlioz triomphe sous la coupole
    • Napoléon veillé par ses vieux soldats
    • Vingt ans de folie pour un tombeau
    • Le sanctuaire des armes
    • Le fantôme de Rouget de l'Isle
    • Le plus grand restaurant de Paris
    • L'Aiglon revient, la Résistance s'installe
    • Une leçon d'optimisme pour le XXIe siècle

Caractéristiques

  • Date de parution
    15/11/2001
  • Editeur
  • ISBN
    2-262-01824-3
  • EAN
    9782262018245
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    350 pages
  • Poids
    0.43 Kg
  • Dimensions
    13,2 cm × 20,1 cm × 3,0 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie d'Anne Muratori-Philip

Anne Muratori-Philip est docteur en sociologie de l'information, diplômée de sciences politiques, d'histoire et d'histoire de l'art. Grand reporter an Figaro et responsable de la rubrique histoire au Figaro littéraire, elle est notamment l'auteur de deux biographies : Parmentier (Plon), Le Roi Stanislas (Fayard).

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
26,00 €