Trafic N° 91, automne 2014

  • POL Editeur

  • Paru le : 14/03/2015
Note moyenne : |
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
Donnez votre avis !
Mathieu Macheret, Les dernières vacances Jacques Bontemps, Trois divertimentos de Jean Paul Civeyrac Jean Paul Civeyrac, À propos de Mon amie... > Lire la suite
11,99 €
E-book - PDF
Vérifier la compatibilité avec vos supports
  • E-book À partir de 11,99 €
    • ePub 11,99 €
Mathieu Macheret, Les dernières vacances Jacques Bontemps, Trois divertimentos de Jean Paul Civeyrac Jean Paul Civeyrac, À propos de Mon amie Victoria (2011-2014) Emmanuel Burdeau, Sacrés moteurs (Record du monde, 3) Rubén García López, Politiques de l'amour Paulino Viota, Présentation de Rocío y José Manuel Asín, L'ombre d'une évidence Pierre Léon, L'Espagne-temps. Contactos de Paulino Viota Manuela Morgaine, Meurtrière.
Une performance de Philippe Grandrieux Pawel Moscicki, Constellations. Sur Nostalgie de la lumière de Patricio Guzmán Jonathan Rosenbaum, Problèmes de classification. Quelques traits présents dans quatre films d'Ermanno Olmi Hervé Gauville, Erotic Picnic Elena Dagrada, L'enfant acteur dans le cinéma de Rossellini Mark Rappaport, Mon volcan / ton volcan Raymond Bellour, Le regard comme point de lumière et de mort.
Le Château des Carpathes de Jules Verne
  • Date de parution : 14/03/2015
  • Editeur : POL Editeur
  • Collection : Revue Trafic
  • ISBN : 978-2-8180-2123-1
  • EAN : 9782818021231
  • Format : PDF
  • Nb. de pages : 144 pages
  • Caractéristiques du format PDF
    • Pages : 144
    • Taille : 1 454 Ko
    • Protection num. : Contenu protégé
    • Transferts max. : 6 copie(s) autorisée(s)
    • Imprimable : Non Autorisé
    • Copier coller : Non Autorisé

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot
Raymond Bellour et Sylvie Pierre Ulmann - Trafic N° 91, automne 2014 : .
Trafic N° 91, automne 2014
11,99 €
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK