La chaîne invisible - Travailler aujourd'hui : flux tendu et servitude volontaire

  • Seuil

  • Paru le : 01/09/2009
Note moyenne : |
Note moyenne : 3/5 (1 notes)
  • 0
    1
  • 0
    2
  • 1
    3
  • 0
    4
  • 0
    5
Donnez votre avis !
Au cours des vingt dernières années, le monde du travail a changé de planète. Flexibilité de la main-d'oeuvre, annualisation du temps de travail,... > Lire la suite
16,99 €
E-book - PDF
Vérifier la compatibilité avec vos supports
  • E-book À partir de 16,99 €
    • ePub 16,99 €
Votre note
Au cours des vingt dernières années, le monde du travail a changé de planète. Flexibilité de la main-d'oeuvre, annualisation du temps de travail, précarité des contrats, exigence de qualité totale, déclin de la notion objective de qualification au profit de la 'compétence' définie par l'employeur, plans sociaux dans les entreprises rentables, implication et responsabilisation des travailleurs, organisation en réseau, etc. Une même logique implacable lie toutes les dimensions de cette métamorphose : l'impératif du 'flux tendu', sans stocks, sans pause dans la circulation du produit, pousse à l'extrême l'exploitation du temps de travail pour satisfaire des exigences de rendement inédites dans l'histoire du capitalisme.
Pourquoi les travailleurs et les syndicats ont-ils si peu résisté, et parfois collaboré, à une mutation qui intensifie le travail sans améliorer sa rémunération ? La peur entretenue du chômage n'est qu'une part de la réponse. La sociologie du travail révèle en effet les stratégies et les jeux sociaux déployés par les individus pour sortir du flux tendu, ou le rendre acceptable, voire gratifiant.
Mais cette implication contrainte des salariés participe aussi d'une stratégie délibérée de gestion du travail pour les conduire à internaliser la contrainte de rentabilité, à ne plus concevoir la distinction entre leur intérêt et celui de leur patron. Loin du rapport de domination brute à l'ancienne, le nouveau capitalisme met en place une chaîne invisible, auto-entretenue par ceux-là mêmes qu'elle aliène, une forme de servitude volontaire.
    • Les réformes structurelles de l'entreprise ; l'intégration réticulaire et le flux tendu
    • Le flic et dans le flux ! Le travail sous contrainte de temps
    • Le modèle de la compétence
    • La refondation du travail ; flux tendu et mobilisation des salariés
    • Fragmentation des marchés du travail et mobilisation des salariés
    • Services et technologies de l'information ; le travail en col blanc
    • Un travail plus dur mais plus intéressant ? Intensification et autonomie
    • Syndicalisme et mondialisation
  • Date de parution : 01/09/2009
  • Editeur : Seuil
  • Collection : Economie humaine
  • ISBN : 978-2-02-101605-5
  • EAN : 9782021016055
  • Format : PDF
  • Nb. de pages : 396 pages
  • Caractéristiques du format PDF
    • Pages : 396
    • Taille : 3 983 Ko
    • Protection num. : Contenu protégé
    • Transferts max. : 6 copie(s) autorisée(s)
    • Imprimable : Non Autorisé
    • Copier coller : Non Autorisé

Biographie de Jean-Pierre Durand

JEAN-PIERRE DURAND est professeur de sociologie à l'université d'Évry où il dirige le Centre de recherche Pierre Naville. Après avoir co-édité avec R. Weil Sociologie contemporaine (Vigol, 1989, 1991), il a publié plusieurs ouvrages de sociologie du travail dont L'Après-fordisme (avec R. Boyer, Syros, 1993, 1998), Le Syndicalisme au futur (Syros, 1996), L'Avenir du travail à la chaîne (avec P. Stewart ci J-J Castillo, La Découverte, 1998).
Enfin, il a publié (avec N. Hatzfeld), La Chaîne et le Réseau : Peugeot-Sochaux, ambiances d'intérieur, en 2002 à Lausanne. Nombre de ces ouvrages sont traduits en anglais ou en japonais.

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot
Jean-Pierre Durand - La chaîne invisible - Travailler aujourd'hui : flux tendu et servitude volontaire.
La chaîne invisible. Travailler aujourd'hui : flux tendu...
16,99 €
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK