L'expédition Tome 1 - E-book - PDF

Le lion de Nubie

Note moyenne 
2 notes -  Donner un avis
Avec L'Expédition, dont Le Lion de Nubie est le 1er tome, Marazano et Frusin nous entraînent en Égypte, peu après la conquête romaine, pour une grande... Lire la suite
5,99 € E-book - PDF
Vous pouvez lire cet ebook sur les supports de lecture suivants :
Téléchargement immédiat
Dès validation de votre commande
Offrir maintenant
Ou planifier dans votre panier

Résumé

Avec L'Expédition, dont Le Lion de Nubie est le 1er tome, Marazano et Frusin nous entraînent en Égypte, peu après la conquête romaine, pour une grande série d'aventures classique... Le 1er volet de L'Expédition commence en Égypte avec la découverte par une centurie romaine d'une embarcation à la dérive. À son bord se trouve le cadavre d'un homme noir portant sur lui des documents dans une langue inconnue et de riches bijoux, autant d'éléments suggérant l'existence d'une civilisation riche et puissante.
Une civilisation inconnue de Rome. Le centurion Caïus Bracca ne pouvant pas monter d'expédition officielle, il organise la désertion de dix hommes et les envoie, sous les ordres de Marcus Livius, à sa recherche. Seuls trois d'entre eux parviendront effectivement aux portes de ce royaume fabuleux, et Marcus Livius sera le seul à en revenir pour raconter leur incroyable aventure. Ce 1er tome de l'Expédition inscrit la série dans la pure tradition de la bande dessinée d'aventures : un album balayé par le souffle de l'Histoire, traversé par des personnages héroïques au milieu de décors grandioses

Caractéristiques

  • Date de parution
    27/02/2017
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-205-18726-7
  • EAN
    9782205187267
  • Format
    PDF
  • Nb. de pages
    56 pages
  • Caractéristiques du format PDF
    • Pages
      56
    • Taille
      31 754 Ko
    • Protection num.
      Digital Watermarking

Avis libraires et clients

Avis libraires

Avis clients

À propos de l'auteur

Biographie de Richard Marazano

Né en 1971 à Fontenay-aux-Roses, en Région parisienne, Richard Marazano est un adolescent passionné d'arts, de politique et de sciences, profondément marqué par la personnalité de Robert Oppenheimer et par le mythe de Prométhée. Également passionné par le cinéma (Billy Wilder, Lubitsch, Manckievicz, Arthur Penn... la liste est longue) et la littérature russe, Marazano se décide finalement pour des études de physique et d'astrophysique à la faculté d'Orsay, ayant d'abord hésité entre des études de cinéma et de bande dessinée. En définitive, il débute dans le domaine de la bande dessinée, après avoir intégré le très prestigieux atelier des Beaux-Arts d'Angoulême, puis il fréquente l'atelier Sanzot pendant quelques années. Il finit par s'expatrier en Belgique pour profiter de la cinémathèque de Bruxelles et de ses trois films muets quotidiens. Son premier album "Humain trop humain", dessiné par Éric Dérian, paraît en 1995 aux éditions Le Cycliste.
L'année suivante, il publie, chez Soleil, le premier tome de la série "Zéro absolu", avec Christophe Bec. Les deux tomes suivants sortent en 1998 et 1999, suivis d'une intégrale en 2000. Parallèlement, il publie, toujours chez Soleil, le diptyque "Sidney et Howell", avec Moraes au dessin. Marazano rejoint ensuite les maisons d'édition Les Humanoïdes associés et Carabas pour y publier, entre autres, la série "Dusk" (deux tomes parus entre 2000 et 2002), dessinée par Christian De Metter, et "Le Bataillon des lâches", one shot dans lequel il s'illustre en tant qu'artiste complet, aussi à l'aise au scénario qu'au dessin ou aux couleurs. En 2003, il crée la série "Cuervos", qui se concentre sur la lutte contre les cartels en Colombie.
Dessinés par Michel Durand, quatre tomes sont parus entre 2003 et 2006, ainsi qu'une intégrale en 2009, chez Glénat. "Cuervos" rencontre un important succès critique et remporte des prix prestigieux, comme celui de la meilleure bande dessinée adaptable au cinéma lors du festival Cinéma et Littérature de Monaco en 2006. Richard Marazano rencontre le succès public avec la série de science-fiction "Le complexe du chimpanzé" (2007-2008, Dargaud), dessinée par Jean-Michel Ponzio. Cette série obtient le grand prix BD du musée de l'Air et de l'Espace, et Richard Marazano, lui, reçoit le prix du meilleur scénario. Dès lors, Marazano multiplie les projets : "Minik" (Dupuis, 2008), avec Hippolyte ; "Aguirre" (2008, Carabas), avec Gabriel Delmas ; "Guerrero" (2008-2009, Carabas), avec Camille Le Gendre ; "Chaabi" (2007-2011, Futuropolis), avec Xavier Delaporte ; "Genetiks" (2007-2010, Futuropolis), avec Jean-Michel Ponzio ; la série de deux tomes "Eco warriors" (2009-2010, 12bis), avec Chris Lamquet... Chez Dargaud sont récemment parus "Cutie B" (2008), "Le rêve du papillon" (2010-2014), "S.
A. M" (2011-2013), "Le Protocole Pélican" (2011-2013) et "Mémoires de la guerre civile" (2017), en collaboration avec son complice Jean-Michel Ponzio, "L'expédition" (2012-2014), "Otaku Blue" (2012-2013), " Le monde de Milo" (2013-2015), "Alcyon" (2014-2015), "Zarathoustra" (2017) autant de séries pour lesquelles il écrit les scénarios. Richard Marazano est passionné par les récits de voyage, depuis l'Antiquité jusqu'au milieu du XIXe siècle, mais également par les cultures inca, aztèque et maya, précolombiennes plus généralement, ainsi que par les arts précolombiens et océaniens, notamment ceux de Papouasie - Nouvelle-Guinée.
La diversité de ses intérêts se retrouve dans ses oeuvres. Marcelo Frusin est né le 27 décembre 1967 à Rosario, en Argentine. En 1993, après avoir terminé ses études d'Art, il entame sa carrière professionnelle dans les bandes dessinées, et collabore ainsi avec divers éditeurs locaux, comme Columbia Editorial. Entre les années 1994 et 1997, il travaille avec le scénariste Roberto Dal Prá sur une série policière qui se passe dans une Moscou post-communiste, pour le compte des éditions italiennes Universo.
En 1998, il commence à publier aux USA. Il travaille d'abord pour Marvel Comics. Il fait les dessins pour « X-Men Unlimited », avec un scénario de Tom Defalco. Puis, il collabore avec Tom Peyer, scénariste, sur l'album « Magnus Robot fighter », aux éditions Acclaim Comics. Il entame ensuite une longue collaboration avec DC Comics, et plus spécifiquement chez Vertigo, réalisant le dessin et la couleur pour différentes histoires, comme par exemple pour les séries Flinch ou Weird War Tales. Plus tard, et pendant 5 ans, il a été l'artiste officiel de la série mensuelle « Hellblazer », avec comme scénariste Brian Azzarello dans un premier temps (Good Intentions, Freezes over), puis avec le scénariste Mike Carey (Red Sepulchre, Third Worlds).
Puis, en 2005, à nouveau chez Vertigo, Marcelo, avec le scénariste Brian Azzarello, crée la série Loveless, western se déroulant pendant la guerre de Sécession. C'est à ce moment-là qu'il commence à faire ses propres couvertures. En 2007, pour Marvel Comics, il réalise un spécial « Wolverine Annual ». Il commence alors à faire lui-même les couleurs. Après cela, il entame une collaboration avec les éditions Dargaud.
Il travaille d'abord à l'histoire et sur la couverture de l'album Légendes Urbaines 2, avant de se pencher sur la création de sa nouvelle série, L'Expédition, avec le scénariste Richard Marazano (tome 2 - La Révolte de Niangara, 2014).

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

5,99 €