Études sur Marx (et Engels) - Vers un communisme de la finitude - E-book - PDF

Note moyenne 
Les marxismes du XXe siècle ont bien achevé leur parabole qui a accompagné la fin du communisme de ce même siècle. Si le lien du marxisme en général... Lire la suite
6,49 € E-book - PDF
Vous pouvez lire cet ebook sur les supports de lecture suivants :
Téléchargement immédiat
Dès validation de votre commande
Offrir maintenant
Ou planifier dans votre panier

Résumé

Les marxismes du XXe siècle ont bien achevé leur parabole qui a accompagné la fin du communisme de ce même siècle. Si le lien du marxisme en général à la pratique est désormais brisé, la pensée de Marx n'est pas morte ; elle est finie au sens de circonscrite ; mais sa capacité explicative demeure inépuisable pour autant que demeure son objet, le mode de production capitaliste. Elle sera d'autant plus féconde en mille marxismes inédits qu'elle sera objet d'une réappropriation critique.
À cette fin, devient philosophiquement stratégique l'individualisation des présupposés théoriques qui font difficulté. Parmi eux importe le paradigme de la production compris dans la perspective « grand-bourgeoise » de l'illimitation de l'autoproduction, et de son fantasme de maîtrise absolue. Mais Marx s'oppose à Marx, et il est possible de préciser des éléments d'un communisme de la finitude qui anime la critique de l'économie politique et de la valorisation capitaliste.
La détermination et le développement de ces éléments - autour des thématiques du travail, de la politique, de la justice et de la scientificité - constituent la tâche de ces études. La fin du communisme du XXe siècle peut ouvrir sur l'avenir d'un communisme de la finitude à l'orée du XXIe siècle. Cette perspective peut alors donner des armes théoriques pour analyser et combattre le nihilisme de la production capitaliste qui menace le monde d'une barbarie inédite et dont les prémisses sont déjà là visibles pour tous ceux qui veulent voir.
Né avant Marx et le communisme manqué du XXe siècle, le communisme ne s'épuise pas dans ses formes connues, et il existe comme tendance toujours actuellement déterminée. L'effort pour repenser l'ouvre de Marx (et aussi celle de Engels, y compris en ses aspects les plus apparemment discutables) par-delà la volonté nihiliste de puissance, par-delà le couple spéculaire de la maîtrise et de la servitude, entend contribuer à cette détermination du communisme à venir, à la mise à nu de la figure encore énigmatique des possibilités réelles de notre « être en-commun ».

Caractéristiques

  • Caractéristiques du format PDF
    • Pages
      160
    • Taille
      52 992 Ko
    • Protection num.
      Digital Watermarking

Avis libraires et clients

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
6,49 €