Problèmes économiques N° 2.845 (Broché)

Répartition en Amérique latine

Samuel-A Morley

Samy Archimede

(Traducteur)

,

Collectif

Note moyenne : | 0 avis
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
  • Documentation Française (La)

  • Paru le : 01/03/2004
  • 1 million de livres à découvrir
  • Livraison à domicile à partir de 0,01 €
  • Paiement sécurisé, débit à l'expédition
3,00 €
Neuf - Actuellement indisponible
Votre note
REPARTITION ET CROISSANCE EN AMERIQUE LATINE A L'ERE DES REFORMES STRUCTURELLES, OCDE, Samuel-A Morley : on relève depuis longtemps en Amérique latine la distribution des revenus la plus inégalitaire du monde. La répartition des terres agricoles, les politiques gouvernementales de développement et d'éducation qui ont été adoptées dans la région et les évolutions démographiques sont les facteurs le plus souvent avancés pour expliquer cette situation.
A la suite des réformes économiques des années quatre-vingt, les inégalités se sont encore aggravées. Quant aux réformes entreprises au début de la décennie quatre-vingt-dix, elles ont, malgré l'espoir qu'elles ont suscité, abouti à un échec. INVESTISSEMENTS DIRECTS ET INEGALITES SALARIALES, Mondes en développement, Bertrand Maximin : d'après la théorie traditionnelle de l'échange international, les investissements directs étrangers (IDE) s'orientent vers les régions où le contenu en travail peu qualifié est important.
Mais, dans les faits, le partage salarial apparaît plutôt défavorable au travail le moins qualifié. L'auteur cherche à évaluer l'incidence de ces investissements sur les évolutions de salaires dans les pays d'accueil. En disposant d'équipements modernisés, les firmes multinationales participent au phénomène de " destruction-créatrice " des emplois les moins qualifiés. Si les impacts diffèrent selon les pays retenus, un environnement public favorable à la formation en capital humain ne peut que contribuer à la réduction des inégalités salariales.
CONVERGENCES ET DIVERGENCES AMERICANO - EUROPEENNES DANS L'ANALYSE DES PROJETS DE CONCENTRATION, Revue de la concurrence et de la consommation, Michel Glais : en dépit d'outils analytiques semblables et du rapprochement des administrations concernées, de réelles divergences demeurent entre les conceptions américaine et européenne en matière de contrôle des projets de concentration. Ces différences s'expliquent surtout par une hiérarchisation différente des objectifs tandis que la Commission européenne favorise une approche très structuraliste qui vise le renforcement de la concurrence, les Américains s'intéressent davantage aux résultats économiques du projet.
RELATIONS COMMERCIALES Etats-Unis - AFRIQUE : QUI BENEFICIE REELLEMENT DE L'AGOA ?, Afrique contemporaine, Thierry Latreille : Les Etats-Unis représentent le premier partenaire commercial bilatéral de l'Afrique. Néanmoins, les importations par ce pays en provenance de l'Afrique ne s'élèvent qu'à 2 % du total de ses importations. L'AGOA, African Growth and Opportunity Act, voté en 2000, a pour objectif de dynamiser les liens commerciaux américano-africains et de renforcer les politiques économiques du continent africain.
Son principal avantage est d'offrir un accès libre de droits de douane au marché américain pour certains produits. Jusqu'à présent, l'accord n'a eu que peu d'impact : les relations commerciales des Etats-Unis avec l'Afrique restent très concentrées en termes de produits et de partenariat commercial. OGM ET RELATIONS COMMERCIALES TRANSATLANTIQUES, Cahiers d'économie et sociologie rurales, Olivier Cadot, Akiko Suwa-Eisenmann et Daniel Traça : après les conflits sur le bœuf aux hormones et la banane, la réglementation des biotechnologies agricoles est à son tour source de tensions dans les relations commerciales entre les Etats-Unis et l'Union européenne.
Les Américains considèrent que les dispositions restrictives adoptées par l'UE à la fin des années quatre-vingt-dix sur la commercialisation des produits génétiquement modifiés s'apparentent à des mesures protectionnistes. A cela, les Européens répondent que la réglementation mise en place obéit avant tout à des considérations d'ordre environnemental et sanitaire. D'ailleurs, l'érosion des parts de marchés américaines dans le secteur du maïs et du soja - les principaux produits concernés par le différend - est, en effet, plutôt générale que particulière à l'UE.
Le conflit sur les OGM est donc, semble-t-il, plus complexe qu'une simple question d'accès au marché agricole.
  • INEGALITES ET REVENUS
    • Répartition et croissance en Amérique latine à l'ère des réformes structurelles
    • Investissementsétrangers et inégalités salariales
  • CONCURRENCE
    • Convergences et divergences américano-européennes dans l'analyse des projets de concentrations
  • RELATIONS COMMERCIALES
    • Etats-Unis - Afrique : qui bénéficie réellement de l'AGOA ? OGM et relations commerciales transatlantiques
  • Date de parution : 01/03/2004
  • Editeur : Documentation Française (La)
  • ISBN : 3-332-02845-6
  • EAN : 3303332028450
  • Présentation : Broché
  • Nb. de pages : 32 pages
  • Poids : 0.11 Kg
  • Dimensions : 21,0 cm × 27,0 cm × 0,3 cm

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot
Samuel-A Morley - Problèmes économiques N° 2.845 : Répartition en Amérique latine.
Problèmes économiques N° 2.845 Répartition en Amérique latine
3,00 €
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK

Ne partez pas tout de suite...

Inscription newsletter