Recherche avancée
Mon panier

En cours de chargement...

Tout s'est bien passé

Note moyenne : 4 | 10 notes
  • Gallimard (Editions)

  • Broché

  • Paru le : 03/01/2013
" Papa m'a demandé de l'aider à en finir. " Je me répète cette phrase, elle sonne bizarrement. Qu'est-ce qui ne colle pas ? " Papa " et " en finir " ? Fin 2008, à l'âge de 88 ans, le père d'Emmanuèle Bernheim est hospitalisé après un accident vasculaire cérébral. Quand il se réveille, diminué et dépendant, cet homme curieux de tout, aimant passionnément la vie, demande à sa fille de l'aider à mourir.
Comment accepter ? Et puis, " aider à mourir ", qu'est-ce que ça veut dire ? Avec Tout s'est bien passé, Emmanuèle Bernheim livre le récit haletant et bouleversant de cette impensable aventure, de cette course d'obstacles dramatique et parfois cocasse. Dix ans après son dernier roman, Emmanuèle Bernheim revient avec ce récit écrit pour la première fois à la première personne du singulier.
Si vous aimez Tout s'est bien passé, vous aimerez aussi :
L'avis du libraire sur Tout s'est bien passé
Par Florian C
Sa Note : 4

Florian C
Un livre intelligent mais non dépourvu de sensibilité qui fait mouche   Suite à un accident vasculaire cérébral, le père de l'auteur alors très âgé et ne supportant pas de voir ses facultés diminuées lui demande à elle et sa soeur de l'aider à mourir. Dans ce récit à la première personne, Emmanuèle Bernheim retrace avec force détails et non sans émotion ce parcours du combattant semé d'embûches et d'interrogations. Avec Tout s'est bien passé, l'auteur aborde un thème encore tabou dans notre société avec une certaine distance évitant ainsi l'écueil du livre tire larmes, ce qui permet au lecteur de ne pas se sentir piégé par la compassion, et évitant également le récit à thèse dans lequel le lecteur se trouverait embrigadé malgré lui. Un livre intelligent mais non dépourvu de sensibilité qui fait mouche!


La communauté en parle


> Le site communautaire où se retrouvent lecteurs, auteurs, bibliothécaires et libraires !

► Rejoignez la communauté des lecteurs d'Entrée Livre
Note Moyenne : 4 10 notes

  • Détails :
  • 4 notes 5
  • 6 notes 4
  • 0 note 3
  • 0 note 2
  • 0 note 1


Des avis de lecteurs sur "Tout s'est bien passé"
aurélie thouroude
4

tout s'est bien passé

“ Un livre très actuel qui traite avec simplicité de la difficulté de partir dignement. J'ai surtout réfléchis sur le père de l'auteure qui ne facilite pas la démarche de ses filles. D'ailleurs rien ne leur est épargné , les amis et la famille qui n’accepte pas, la loi qui fait bloc contre elle et qui rajoute à leur peine et à leur culpabilité la frustration de ne pouvoir faire les choses comme elles le souhaiterait. Une course aux démarches pour une mort sereine. ” ► Voir moins


Sandrine
4

La fin d'un père

“ Prévenue par sa soeur, Emmanuèle Bernheim se précipite à l'hôpital. Son père vient d'y être admis après un accident vasculaire cérébral. Il a 88 ans, il a déjà eu de graves soucis de santé, va-t-il encore une fois s'en sortir? Oui! Encore une fois, André, ce père fantasque et adoré a repris le dessus et a gagné le combat contre la mort. Mais il est diminué, dépendant, il ne se reconnait pas lui-même. Cet être qui peine à articuler, qui ne peut plus se servir de ses mains, qui ne contrôle plus ses organes, ce n'est pas lui et il ne s'imagine pas vivre ainsi le temps qu'il lui reste. C'est clair, il veut en finir et se tourne vers Emmanuèle pour qu'elle l'aide à mourir. Mais une fille peut-elle accepter une telle décision et y prendre part? Emmanuèle Bernheim raconte les quelques mois de colère, d'angoisse et de tristesse qu'elle a vécus avec sa soeur pour accompagner leur père dans son dernier combat. Non Tout s'est bien passé n'est pas un énième livre sur l'euthanasie. Il ne s'agit pas ici d'augmenter la dose de morphine et de voir s'endormir pour toujours un être cher, en souffrance. C'est l'histoire d'un suicide assisté comme il s'en pratique dans certains pays, la Suisse en l'occurrence. La première chose qui en ressort, c'est le profond amour et le grand respect d'Emmanuèle et Pascale pour leur père. Bien sûr, il est âgé et diminué physiquement mais il a toute sa tête, il est apte à prendre ses propres décisions et ses filles en tiennent compte. Même si elles ont du mal à accepter cette fin programmée, aucune ne cherche à le dissuader ou à décider à sa place, comme c'est trop souvent le cas avec les personnes âgées qu'on a souvent tendance à infantiliser. Ensuite, bien sûr, il y a le récit fort et bouleversant de ce qui paraît être un parcours du combattant, de l'acceptation à la réalisation. Les filles sont partagées entre la tristesse de perdre leur père et l'espoir qu'il change d'avis. Mais elles restent aux côtés de ce père tellement amoureux de la vie qu'il a choisi de la quitter pour ne pas la vivre à moitié. Et c'est un sacré personnage que cet André Bernheim! Aimant mais maladroit, égoïste parfois, ronchon à l'occasion, drôle souvent, et surtout très décidé. Rien d'étonnant à ce que ses filles lui soient très attachées et qu'elles l'accompagnent et l'aident pour l'acte ultime d'une vie bien remplie. Touchante, sans jamais être larmoyante, Emmanuèle BERNHEIM décrit cette fin de vie avec beaucoup de simplicité et de lucidité. Un très beau témoignage qui pourra éclairer et guider ceux qui sont confrontés à un cas similaire. ” ► Voir moins


Livr-esse
5

Un texte fort

“ A l'âge de 88 ans, le père d'Emmanuèle Bernheim est victime d'un AVC. Fortement diminué, il ne souhaite pas finir sa vie dans un lit d'hôpital et voir son état se dégrader jusqu'à une fin inéluctable. Il demande donc à sa fille de trouver une solution pour l'aider à mourir dans de bonnes conditions. Emmanuèle et sa soeur vont se serrer les coudes et affronter ensemble les doutes et les peurs auxquels cette demande les confronte. Un coup de coeur pour un texte très beau et très épuré. Les mots sont simples mais la décision ne l'est pas et sa mise en oeuvre l'est encore moins et l'auteur nous embarque dans sa difficile réflexion. Le travail qu'elle effectue pour arriver à cette acceptation de la mort programmée de son père est ici raconté de manière forte, sans tabou et avec beaucoup d'amour. Ce texte a forcément raisonné très fort en moi puisque ce sont des questions que je me suis posées l'année dernière. Ma pire crainte était la souffrance. S'il faut à un moment admettre que la mort n'est pas loin, il est insupportable d'imaginer les êtres qu'on aime souffrir et cela fait forcément écho à sa propre fin qu'on souhaite la plus douce possible. Alors ce texte colle tout à fait au débat actuel et pose des questions que quasiment toutes les familles seront amenées à se poser. C'est une chose d'avoir un avis bien tranché sur un débat de société, mais s'en est une autre d'être aussi ferme sur ses positions en y étant directement confronté. En partageant son expérience, Emmanuèle Bernheim ramène ce sujet au niveau de tout un chacun. Ce récit très personnel est touchant et il laisse le lecteur les yeux embués de larmes (peut-être des larmes de soulagement ???). ” ► Voir moins


Pierre D
5

Tout s'est bien passé et j'ai pleuré

“ J'ai terminé la lecture du nouveau livre d'Emmanuèle Bernheim le visage ravagé de larmes. Je n'avais pas autant pleuré en lisant depuis des années. Vous me direz que l'histoire d'un père gravement malade demandant à ses filles d'abréger au plus vite ses jours ne peut qu'amener ce déferlement d'émotions. Hé bien, pas du tout car la prouesse de ce livre est justement de n'avoir pas été écrit pour être un tire-larmes putassier, mais le récit haletant de cette course vers la mort. Construit avec des phrases courtes, précises, nettes, sans fioritures, le livre ne raconte que des faits, des éléments du décors, des détails insignifiants mais qui se sont gravés dans la mémoire de la narratrice. Ses sentiments aussi, sont posés là, sur les pages, avec la simplicité des gens pudiques. Jamais Emmanuèle Bernheim n'est prise en faute de surenchère émotionnelle. Tout est brut, sec, dense. magnifique ! Plus sur le blog ” ► Voir moins


Des mots, des émotions
Les émotions qu'il a déclenchées :

Les mots clés associés
Cliquez sur un mot-clé pour trouver les produits qui lui sont associés

Paris XXIe siècle



Fiche technique : Tout s'est bien passé

  • Date de parution : 03/01/13
  • Editeur : Gallimard (Editions)
  • Collection : Blanche
  • ISBN : 978-2-07-012434-3
  • EAN : 9782070124343
  • Présentation : Broché
  • Nb. de pages : 205 pages
  • Poids : 0,26 Kg
  • Dimensions : 14,0 cm × 20,5 cm × 1,5 cm

17,90 €
Expédié sous 3 jours
 
 

Informations
L'article est disponible sur commande chez l'éditeur. Il partira de notre entrepôt au plus tard dans les trois jours ouvrés. Pour connaître votre date prévisionnelle de livraison, ajoutez le délai d'acheminement du transporteur choisi (Chronopost, Colissimo, Relais Colis...).


Disponible en librairie ?
Fermer
  • Decitre Annecy : Sous 4 à 8 jours
  • Decitre Bellecour : Sous 4 à 8 jours
  • Decitre Chambéry : Sous 4 à 8 jours
  • Decitre Confluence : Sous 4 à 8 jours
  • Decitre Ecully : Sous 4 à 8 jours
  • Decitre Grenoble : Sous 4 à 8 jours
  • Decitre Part-Dieu : Sous 4 à 8 jours
  • Decitre Saint-Genis-Laval : Sous 4 à 8 jours

Attention : Les informations ci-dessus vous sont données à titre indicatif et ne constituent pas une garantie que l'article sera en stock lorsque vous vous rendrez en librairie

 

À propos de l'auteur : Emmanuèle Bernheim

Biographie d'Emmanuèle Bernheim

Emmanuèle Bernheim est l'auteur de cinq romans, parmi lesquels : Sa femme (prix Médicis), Vendredi noir et Stallone.
Bibliographie d'Emmanuèle Bernheim
Tout s'est bien passé est également présent dans les rayons
Autres suggestions autour de Tout s'est bien passé
Tout s'est bien passé
17,90 €
Haut de page