Parenté et Mort chez les Wolof - Traditions et modernité au Sénégal (Broché)

Lamine Ndiaye

Patrick Baudry

(Préfacier)

Note moyenne : | 0 avis
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
  • L'Harmattan

  • Paru le : 04/05/2009
  • 1 million de livres à découvrir
  • Livraison à domicile à partir de 0,01 €
  • Paiement sécurisé, débit à l'expédition
32,00 €
Neuf - Expédié sous 8 à 14 jours
Livré chez vous entre le 8 octobre et le 14 octobre
ou
ou
Votre note
Les Wolof constituent le groupe ethnique majoritaire au Sénégal dont la filiation est de type bilinéaire. De la sorte, le matrilignage (" meen ", en langue wolof) et le patrilignage (geno) définissent la parenté, dans son sens large, en entretenant le principe selon lequel chacune des lignées dispose, symboliquement, d'un ensemble de prérogatives non substituables. A ce propos, la mort étant fondatrice de la vie, pour se donner les moyens de s'immortaliser et de mieux rendre la vie perdurable, les Wolof mettent en oeuvre un ensemble de pratiques, de croyances et de modèles explicatifs sensés qui placent l'issue fatale non pas en dehors de la réalité sociale et donc hors de la vie, mais dans la vie. Ce faisant, il est facile de comprendre pourquoi chez les Wolof du Sénégal, la mort est un pas. Ce pas mène non pas vers un inconnu, mais vers un ailleurs symboliquement connu. De ce fait, le cimetière, espace de la symbologie par excellence, devient, par la force des choses, le lieu allégorique de cristallisation de la parenté renaissante. C'est ce que nous apprend la nécropole située au coeur de la ville sainte de Touba.
  • DE LA NAISSANCE A LA MORT
    • Les symboliques parentales
    • Les attitudes de la parenté et de l'alliance face à la mort
  • PARENTE, ALLIANCES ET PRATIQUES FUNERAIRES
    • Le début des funérailles
    • Les cérémonies funéraires
    • Le deuil et ses obligations rituelles
  • LA TRANSPOSITION DE LA PARENTE AU CIMETIERE
    • Différences entre culte des morts et culte des ancêtres
    • L'exemple de la nécropole de Touba
  • Parenté et Mort chez les Wolof - Traditions et modernité au Sénégal de Lamine Ndiaye : interview
  • Date de parution : 04/05/2009
  • Editeur : L'Harmattan
  • Collection : Nouvelles études anthropologiq
  • ISBN : 978-2-296-08625-8
  • EAN : 9782296086258
  • Présentation : Broché
  • Nb. de pages : 340 pages
  • Poids : 0.6 Kg
  • Dimensions : 15,5 cm × 24,0 cm × 2,0 cm

Biographie de Lamine Ndiaye

Lamine Ndiaye est Docteur en Sociologie et Anthropologie et chef du département de Sociologie de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines de l'Université Cheikh Anta Diop de Dakar (U.C.A.D.)

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot
Lamine Ndiaye - Parenté et Mort chez les Wolof - Traditions et modernité au Sénégal.
Parenté et Mort chez les Wolof. Traditions et...
32,00 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK

Ne partez pas tout de suite...

Inscription newsletter