Jules Ferry - La République éducatrice (Broché)

Claude Lelièvre

Note moyenne : | 0 avis
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
  • Hachette

  • Paru le : 17/11/1999
  • 1 million de livres à découvrir
  • Livraison à domicile à partir de 0,01 €
  • Paiement sécurisé, débit à l'expédition
17,40 €
Neuf - Expédié sous 4 à 8 jours
Livré chez vous entre le 14 décembre et le 19 décembre
ou
Votre note
" Vous pouvez citer l'Angleterre et les États-Unis pour d'autres choses, pour de grandes choses qu'ils font, qu'ils possèdent et que nous n'avons pas mais nous avons sur l'Angleterre et sur les États-Unis cette supériorité de considérer que l'enseignement - l'enseignement de l'enfance surtout, à quelque degré qu'il soit et de quelque nature qu'il soit, privé ou public - n'est point matière d'industrie, mais matière d'État, et que les intérêts intellectuels de l'enfance sont sous le contrôle et sous la surveillance de l'État. " Discours de Ferry au Sénat, le 31 mars 1881.
  • UN HOMME D'ORDRE
    • Franc-maçon et positiviste
    • Etat " théologique ", " métaphysique " et " positif "
    • Ordre et progrès
    • Gratuité et obligation
    • Egalité de dignité, mais inégalité des conditions
    • Neutralité confessionnelle et engagement politique
    • La République éducative
    • " L'école n'est point matière d'industrie, mais matière d'Etat "
  • TEXTES CHOISIS
    • Positivisme et franc-maçonnerie
    • Le positivisme : une philosophie politique
    • Une majorité de petits propriétaires
    • La République des paysans
    • L'ordre est la condition du progrès
    • Contre les Internationales (noire et rouge)
    • L'Etat éducateur
    • L'éducation contre la guerre des classes
    • Une loi toute faite de contraintes morales
    • Le véritable point de vue politique de la gratuité et de l'obligation
    • Pas de droit à l'enseignement secondaire
    • En quel sens l'égalité d'éducation n'est pas une utopie
    • Quelle égalité d'éducation pour les deux sexes ? Enseignement et sentiment maternel
    • Le grand mouvement de sécularisation
    • Sécularisation et neutralité confessionnelle
    • Contre le catholicisme politique
    • Pas d'enseignement hostile à la religion
    • La direction des écoles ne doit pas appartenir aux anti-républicains
    • " Nous n'avons pas promis la neutralité politique "
    • De la nature de l'engagement politique nécessaire des instituteurs
    • De l'enseignement de la morale
    • Plus que des instituteurs : des éducateurs ! Quand l'homme apparaît, voilà l'éducateur ! Un primaire rudimentaire ou une éducation libérale ? " Les programmes ne valent que par la méthode "
    • L'abus de la dictée
    • La prétention excessive de l'orthographe
    • Les fausses méthodes
    • Condorcet et la science (morale)
    • De la discipline pédagogique
    • Bibliothèques et conférences pédagogiques
    • L'enseignement et l'industrie
    • Société démocratique et enseignement d'Etat
    • L'enseignement ne doit pas être matière d'industrie
    • Soustraire l'école nationale à l'esprit local
  • UNE MYTHOLOGIE PERSISTANTE
  • Date de parution : 17/11/1999
  • Editeur : Hachette
  • Collection : portraits d'éducateurs
  • ISBN : 2-01-170596-7
  • EAN : 9782011705969
  • Présentation : Broché
  • Nb. de pages : 120 pages
  • Poids : 0.15 Kg
  • Dimensions : 14,0 cm × 19,1 cm × 0,8 cm
Claude Lelièvre - Jules Ferry - La République éducatrice.
Jules Ferry. La République éducatrice
17,40 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK

Ne partez pas tout de suite...

Inscription newsletter