Sociologie interprétative et autres essais

Gabriel Gosselin

Note moyenne : | 0 avis
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
  • L'Harmattan

  • Paru le : 01/01/2002
  • Tous vos e-books sur notre application de lecture
  • Téléchargement immédiat
  • Aide au choix numérique
21,75 €
E-book - PDF
Vérifier la compatibilité avec vos supports

Decitre eBooks

Découvrez vos e-books avec notre application de lecture !

Votre note
Défendre une sociologie interprétative, c'est se placer sous le signe d'Hermès, dieu des voyageurs et des médiations. "En quel sens ?" ne cesse, après lui, de demander le sociologue aux gens qu'il étudie. Interpréter le monde social des acteurs, leurs actions et leurs discours, c'est d'abord prendre en compte leurs propres interprétations. Pour construire une interprétation de second degré, selon la maxime d'Aristote : "Dire quelque chose de quelque chose, c'est dire autre chose".
Il s'agit de prendre les gens au sérieux sans les prendre à la lettre, pour proposer une interprétation sans imposer une vérité. Le monde social est comme un texte et l'interprétation comme une lecture. C'est le mérite de Paul Ricoeur, en développant ce paradigme, d'avoir refondé la sociologie weberienne dans la phénoménologie où elle s'enracine. Pour cette tradition, enrichie notamment par E. Hughes, le point de vue du sociologue sur ses contemporains est singulier.
C'est un regard "aigu et désintéressé", différent des autres mais nullement supérieur. Et qui ne l'autorise pas à s'en prévaloir pour donner des conseils. Expliquer et comprendre le monde des acteurs ne laisse pourtant pas indifférent, et ouvre des portes à l'imagination réformatrice. Ce n'est pas au sociologue en tant que tel de les franchir : il lui suffit que son interprétation soit opératoire.
Cette démarche est depuis longtemps mise en œuvre dans plusieurs champs, et illustrée par la reprise d'une quinzaine de textes ainsi mis en perspective : les changements des mondes ruraux africains, les interprétations de la modernité européenne, les développements des exigences éthiques dans cette société et dans les sciences sociales, l'ethnicisation de nos rapports sociaux enfin, et les défis qu'elle lance à notre citoyenneté.
    • Hermès et les chats du Zanzibar
    • Travail et développements en Afrique tropicale
    • Progrès et interprétations de la modernité
    • La limite et l'urgence éthiques
    • La différence et l'ambiguïté ethniques.
  • Date de parution : 01/01/2002
  • Editeur : L'Harmattan
  • Collection : Logiques sociales
  • ISBN : 2-296-29694-7
  • EAN : 9782296296947
  • Format : PDF
  • Nb. de pages : 384 pages
  • Caractéristiques du format PDF
    • Pages : 384
    • Protection num. : Digital Watermarking
    • Imprimable : Autorisé
    • Copier coller : Autorisé

Biographie de Gabriel Gosselin

Gabriel Gosselin (1938) est professeur de sociologie à l'Université des Sciences et Technologies de Lille. Il est membre du CLERSE, laboratoire associé au CNRS, et du GDR-CNRS "Migrations Internationales et Relations Interethniques ". Il appartient au Comité de rédaction des Cahiers Internationaux de Sociologie. Ses recherches actuelles portent sur le pluralisme culturel dans les Etats de l'UE ou candidats à l'intégration ; et sur les perplexités éthiques ou déontologiques des sciences sociales.
Gabriel Gosselin - .
Sociologie interprétative et autres essais
21,75 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK

Ne partez pas tout de suite...

Inscription newsletter