Recherches sur les compétences de la communauté

Valérie Michel

Note moyenne : | 0 avis
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
  • L'Harmattan

  • Paru le : 01/03/2003
  • Tous vos e-books sur notre application de lecture
  • Téléchargement immédiat
  • Aide au choix numérique
42,00 €
E-book - PDF
Vérifier la compatibilité avec vos supports

Decitre eBooks

Découvrez vos e-books avec notre application de lecture !

Votre note
Les modalités de répartition des compétences entre la Communauté et ses Etats membres, soigneusement ignorées des rédacteurs du Traité de Rome, ne peuvent plus être occultées. Enjeux de la réforme de l'Union européenne en 2004, la définition et la clarification de la répartition des compétences sont des conditions de la poursuite de l'intégration européenne. Cette question allie simplicité et complexité.
En effet, le principe fondateur des compétences communautaires - à savoir le principe des compétences d'attribution - se présente à bien des égards comme étant, selon la formule parlante du juge Pescatore, " une absurdité congénitale de nos traités ". Une tension point entre le pouvoir des Etats, maîtres de la répartition conventionnelle des compétences, et le développement de ces compétences par les institutions communautaires qui pourraient être suspectées de s'octroyer " la compétence de la compétence ". Mais la guerre n'a pas eu lieu.
Bien au contraire, l'analyse du droit dérivé, de la jurisprudence et des actions nationales démontre que la théorie des compétences communautaires se fonde sur une conciliation des volontés étatiques et communautaires. L'extension des compétences communautaires en marge des traités est voulue par les institutions communes mais également suscitée par les Etats. La défense de leurs intérêts, au travers de procédures spécifiques telle que la coopération renforcée, est le contre-poids de l'expansionnisme communautaire.
Plus généralement, les caractéristiques des compétences nouvellement dévolues à la Communauté européenne témoignent d'un équilibre entre l'accroissement des compétences communautaires et la défense des compétences nationales. L'intégration ne se fait plus par l'abolition de la compétence nationale. Cette compréhension mutuelle de la juste mesure des compétences communautaires conduit à une mosaïque de forme de compétence dont une présentation claire sera certainement l'ultime étape de la construction communautaire.
  • L'ATTRIBUTION DE COMPETENCE OU LA RELATIVE DILUTION DU POUVOIR CREATEUR DES ETATS
    • Définition des compétences communautaires : principe des compétences d'attribution
    • L'adaptation des compétences communautaires : entre consensualisme et action communautaire unilatérale
  • LES PRINCIPES D'EXERCICE : DE LA CONSOLIDATION DES COMPETENCES COMMUNAUTAIRES AU RENFORCEMENT DE L'INFLUENCE ETATIQUE
    • La régulation par l'exercice : affermissement des compétences communautaires
    • La régulation de l'exercice ou le renouveau de l'emprise étatique
  • Date de parution : 01/03/2003
  • Editeur : L'Harmattan
  • Collection : Logiques sociales
  • ISBN : 2-296-31598-4
  • EAN : 9782296315983
  • Format : PDF
  • Nb. de pages : 704 pages
  • Caractéristiques du format PDF
    • Pages : 704
    • Protection num. : Digital Watermarking
    • Imprimable : Autorisé
    • Copier coller : Autorisé

Biographie de Valérie Michel

Valérie MICHEL, Maître de conférences à l'Université de Rouen.
Valérie Michel - .
Recherches sur les compétences de la communauté
42,00 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK

Ne partez pas tout de suite...

Inscription newsletter