Nous retournerons à l'école quand elle ira mieux !

François Bénard

Note moyenne : | 0 avis
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
  • L'Harmattan

  • Paru le : 01/05/2005
  • Tous vos e-books sur notre application de lecture
  • Téléchargement immédiat
  • Aide au choix numérique
10,88 €
E-book - PDF
Vérifier la compatibilité avec vos supports

Decitre eBooks

Découvrez vos e-books avec notre application de lecture !

Votre note
L'Education nationale, qui ne parvient pas à répondre clairement à un profond besoin de transparence ni à fournir une évaluation crédible du système scolaire, n'apprécie guère que l'on mette à jour ce qu'elle prend grand soin de dissimuler aux parents, à l'opinion publique et même à ses personnels. Derrière l'apparent badinage du titre, le lecteur se trouve entraîné dans une sorte de visite guidée jusque dans les coulisses de cette étonnante institution.
Même si le regard sur l'état des lieux est parfois dénué de complaisance, même si des insuffisances peuvent être pointées avec malice, il n'est pas question de prôner un quelconque retour à l'école d'antan, ni de désespérer des élèves et de leurs maîtres. Ayant exercé au cours de sa carrière à différents niveaux de l'institution - à laquelle il reste très profondément attaché - l'auteur propose quelques pistes de bon sens susceptibles de fournir des chances raisonnables de " rétablissement " à une Ecole en proie aux affres d'une langueur chronique.
    • Situer le débat et préciser les enjeux
    • La gestion des ressources humaines est inexistante
    • Une faillite organisée des corps d'inspection
    • L'inspection du second degré : grandeur et décadence
    • Très hère évaluation
    • Les syndicats d'enseignants : un Etat dans l'Etat ?
    • Le désarroi des maîtres
    • Les classes sont-elles surchargées ?
    • Et si l'école maternelle française n'était plus à la hauteur de sa renommée
    • Les 2-3 ans à la maternelle : on frôle la maltraitance
    • ! Babel à l'école primaire ou la confusion des langues
    • Du bon usage des remplaçants
    • Assistants d'éducation : partir sur de nouvelles bases
    • Psychologue scolaire : moitié bureaucrate, moitié électron libre
    • Le vide sidéral de la formation initiale
    • Trop de vocations par défaut
    • " Vous n'auriez pas vu mes stagiaires ? "
    • Enseignant à vie ?
    • Incohérences administratives ? ou désinvolture ?
    • L'intérêt des élèves
    • Des trimestres déséquilibrés, un troisième trimestre " peau de chagrin "
    • " Collège unique, collège inique " ?
    • Une orientation scolaire très orientée
    • L'enseignement professionnel : " Je suis le mal-aimé "
    • Donner aux chefs d'établissement une véritable marge d'initiative
    • Le respect à sens unique laisse le champ le champ libre à la violence
    • La démission des hommes
    • La faillite de l'intégration
    • Un enfer pavé des meilleures intentions : l'enseignement des langues et cultures d'origine
    • Faut-il introduire un enseignement des religions ?
    • Enseigner la démocratie par l'exemple
    • De l'art de multiplier le nombre des mécontents
    • Que la lumière soit
    • Et le rapport Thélot fut
    • In cauda venenum
  • Caractéristiques du format PDF
    • Pages : 162
    • Protection num. : Digital Watermarking
    • Imprimable : Autorisé
    • Copier coller : Autorisé

Biographie de François Bénard

Instituteur en école d'application, professeur certifié d'histoire-géographie dans un collège de la banlieue nord, professeur à l'Ecole Normale de Melun, François Bénard a été ensuite chargé de mission au Ministère, puis chargé d'une mission d'inspection et enfin directeur de cabinet d'un recteur

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot

Nous retournerons à l'école quand elle ira mieux ! est également présent dans les rayons

François Bénard - Nous retournerons à l'école quand elle ira mieux !.
Nous retournerons à l'école quand elle ira mieux...
10,88 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK

Ne partez pas tout de suite...

Inscription newsletter