Moebius

Moebius. No. 145, Avril 2015 - Comme il vous plaira

Claude Chaussard, Jean-Claude Brochu, Caroline Legouix, Stéphane Gauthier, Lori Saint-Martin

Note moyenne : | 0 avis
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
  • Moebius

  • Paru le : 27/04/2015
  • Tous vos e-books sur notre application de lecture
  • Téléchargement immédiat
  • Aide au choix numérique
6,99 €
E-book - PDF
Vérifier la compatibilité avec vos supports

Decitre eBooks

Découvrez vos e-books avec notre application de lecture !

Votre note
À l'instar de ceux qui distinguent sciences dures et sciences molles, on peut dire que la revue Mobius, par ses numéros thématiques, propose dans chaque appel à textes une « contrainte molle » à ses collaborateurs, par opposition aux « contraintes dures » façon Oulipo. Il arrive cependant que par accident (ou non) la perspective se déplace, qu'une force délicieusement centrifuge nous tire hors du chemin balisé du thème ou de la contrainte.
Tout à coup nous éprouvons le vif besoin d'être dépaysé, voire égaré; de nous découvrir pauvre en thème. C'est ainsi que ce numéro 145 « Comme il vous plaira » s'est élaboré, au fil des rencontres le long de chemins de traverse et de « sentiers qui bifurquent ».
  • Date de parution : 27/04/2015
  • Editeur : Moebius
  • ISBN : 978-2-89741-022-3
  • EAN : 9782897410223
  • Format : PDF
  • Nb. de pages : 139 pages
  • Caractéristiques du format PDF
    • Pages : 139
    • Taille : 23 921 Ko
    • Protection num. : Digital Watermarking
Jean-Claude Brochu est né à Québec en 1961 et enseigne le français et la littérature au Cégep Édouard-Montpetit depuis 1990. Il a rédigé un mémoire de maîtrise sur l'intimisme dans les romans de Julien Green et collaboré à divers ouvrages collectifs, de même qu'à plusieurs revues littéraires québécoises. Caroline Legouix a publié des nouvelles dans des revues (Moebius, Virages, XYZ. La revue de la nouvelle, Brèves littéraires) et en recueil : Visite la nuit (Éditions de la Grenouillère, 2012).
Elle a été lauréate des 12e et 14e concours de nouvelles du Lecteur du Val (France) et a obtenu en 2013 une bourse de la relève du Conseil des arts et des lettres du Québec (volet recherche et création) pour son projet de roman. Stéphane Gauthier est né et a grandi à Roberval, au Lac-Saint-Jean. Il a complété un baccalauréat en linguistique et un certificat en rédaction pro-fessionnelle et poursuivi des études en bibliothéconomie.
Il est aujourd'hui bibliothécaire pour la Ville de Montréal. Son animal préféré est le bleu. Lori Saint-Martin est professeure au département d'études littéraires de l'UQAM, essayiste et traductrice littéraire (de l'anglais et de l'espagnol). Elle a publié deux recueils de nouvelles, Lettre imaginaire à la femme de mon amant et Mon père, la nuit ; un roman, Les portes closes ; et un livre de micro-récits, Mathématiques intimes. Aliénor Debrocq, née à Mons en 1983, vit aujourd'hui à Bruxelles.
Auteure d'une thèse en histoire de l'art sur le mouvement Cobra (2012), elle travaille dans l'enseignement supérieur artistique et comme journaliste indépendante dans la presse culturelle. Parallèlement, elle écrit de la fiction (nouvelles, théâtre, roman) et anime des ateliers d'écriture. Son premier recueil de nouvelles, Cruise Control, est paru aux éditions Quadrature en 2013. Daniel Chouinard est né dans la région de Québec et vit à Montréal, où il travaille dans une bibliothèque.
Il a publié des nouvelles dans les revues Virages et Moebius. Natalie Jean a grandi dans un village d'une dizaine de rues d'où on voit le fleuve. Inspirée par différents champs de création, elle a pratiqué la danse contemporaine et travaillé en tant que graphiste à Montréal et à Québec. Elle a publié deux recueils de nouvelles, dont le plus récent, Le vent dans le dos (Leméac, 2014), a remporté le Prix de création littéraire de la Bibliothèque de Québec et du Salon international du livre de Québec.
Elle est en train d'écrire un roman. Christophe Esnault réside en Neuroleptie (Chartres). Il écrit comme un insuffisant respiratoire cherche de l'air. Est cofondateur et coparolier du groupe Le Manque (15 clips disponibles sur YouTube : « OEdipe casserole », « Mourir à Chartres », « Cynthia Bukowski », « Nietzsche m'a tout piqué », « Jaloux de ta psychose ».). Il est très actif dans les revues et coanime la revue Dissonances.
A fait paraître quelques livres, dont Isabelle à m'en disloquer et Correspondance avec l'ennemi (Les doigts dans la prose). Lionel Fondevilllle, homme de ménage, vendeur dans un magasin (rayon armoires à pharmacie), représentant en peinture(s), écrivain, dessinateur, photographe, bête de scène, musicien et chanteur, n'est pas très à l'aise dans les petits costumes cintrés. Il a publié textes et photographies dans de nom-breuses revues et s'est illustré dans plusieurs projets musicaux : Le Manque (avec C.
Esnault), Tycho Brahé (France), Jeffrey Bu¨tzer (États-Unis). Il figure sur plusieurs compilations réalisées par des labels tels Monster K7 et Musea (collection Les Zut-o-Pistes). Guy Lalancette est né à Girardville et habite à Chibougamau. Titulaire d'une maîtrise en pédagogie (UdeM) et d'une maîtrise en création littéraire (UQTR), il a publié cinq romans et un récit chez Ville-Marie Littérature, ainsi que sept récits et nouvelles dans différentes revues littéraires.
Ses livres ont remporté cinq prix littéraires depuis une quinzaine d'années. Dernier roman : L'épivardé (2012). Adriana Langer, d'origine argentine et Française d'adoption, vit depuis de nombreuses années à Paris où elle est radiologue à l'Institut Curie. Elle a publié en 2013 un recueil de nouvelles, Ne respirez pas (éditions La Providence, finaliste du prix Santé Philips 2014). Plusieurs de ses nouvelles sont parues, en France et au Canada, dans diverses revues : Moebius, Rue Saint-Ambroise, Psycho-Oncologie, Ravages. Jacques Audet a fait des études en littérature à l'UQAM et à l'Université de Montréal.
Il enseigne la littérature au Cégep Saint-Jean-sur-Richelieu. En 2009, il a publié Lests aux Éditions du Noroît. Les poèmes publiés dans ce numéro de Moebius sont extraits d'un livre en préparation. Jean-François Létourneau a publié des textes dans diverses revues : Contre-jour, Exit, Art Le Sabord, Jet d'encre, Moebius et Zinc. Il rédige actuellement une thèse sur la poétique du territoire dans la poésie amérindienne. Amélie Savard, montréalaise depuis 1976, a été caissière, préposée aux bénéficiaires, serveuse, massothérapeute et lutin du père Noël.
Elle a étudié la philosophie et la littérature. Michel Pleau, né en 1964 dans la basse-ville de Québec, a fait paraître une quinzaine de livres. Il anime des ateliers de création depuis plus de vingt ans. Il a publié aux Éditions David La lenteur du monde (prix du Gouverneur général 2008 en poésie) qui, à son troisième tirage, a été traduit en anglais sous le titre Eternity taking its time chez Bookland Press (Toronto).
Son plus récent recueil : Le ciel de la basse-ville. Nicolas Le Golvan a publié romans, nouvelles : Dachau Arbamafra (Les doigts dans la prose), Reste l'été (Flammarion), Taravana (L'Échappée Belle). En revue : « Taravana », « Easter Island » (La Revue des Ressources), « Huile de rein » (Squeeze), « Elle a couché avec Kennedy... » (50 micronouvelles, collectif, Fayard), « Primal » (Dissonances), « Jenny Bigoude » (Squeeze), « Blaste confetti » (Cohues), « Something's got to give » (Dissonances), « 1dg » (Squeeze), « Vora » (Éditions de l'Abat-Jour). Sébastien Chartrand est né en 1983 et réside à Trois-Rivières.
Il a étudié la biologie moléculaire et s'est intéressé à l'histoire de l'art, à la philosophie et à l'histoire avant de s'orienter vers l'enseignement. Son premier roman, L'ensorceleuse de Pointe-Lévy, lui a valu le prix Aurora-Boréal. Depuis, il a publié dans diverses revues et anthologies. Francine Brunet est née à Cap-de-la-Madeleine et danse depuis toujours. Elle fait très jeune du ballet, puis du ballet jazz, devient soliste, chorégraphe, professeure, complète un BFA en danse à l'université York de Toronto et écrit longtemps en cachette.
Son premier roman, Le Nain (Stanké), est finaliste du Grand Prix littéraire Archambault 2015. Elle vit à La Tuque. Maude Déry termine un doctorat à l'Université Laval en travaillant à un roman qui interroge les liens étroits qu'entretiennent la littérature et la peinture. Sur le fil (Triptyque, 2013), son premier recueil de nouvelles, a été finaliste du Prix des lecteurs Radio-Canada 2014. David Dorais, né à Québec en 1975, enseigne le français au Cégep de Sorel-Tracy.
Il détient un doctorat de l'Université McGill en littérature française. Jusqu'à maintenant, il a signé deux recueils de nouvelles et un roman, en plus de faire paraître essais et textes de fiction dans plusieurs revues littéraires du Québec. Il est également chroniqueur à la revue L'inconvénient et membre du comité de rédaction de XYZ. La revue de la nouvelle. Diane-Ischa Rossss est quinzièmiste, essayiste littéraire, poète, surtout poète, portée sur le journal intime d'écrivains.
Des revues d'ici et d'ailleurs et les éditions Triptyque publient sa poésie. Elle a participé à des lectures à la radio et au FIL, à des colloques et collaboré à des oeuvres musicales. Elle vit à Longueuil son histoire de grande enfant lettrée, éperdue d'aimance, polie, gavroche, fantasque et timide. Elle a reçu le prix Rina-Lasnier en 2005. Olivier Demers est professeur de philosophie au Cégep de Sherbrooke.
Il a publié un recueil de poésie, Quelques murmures avant la guerre (Textes etcontextes, 2010), un roman, L'hostilité des chiens (Triptyque, 2012, finaliste du Grand Prix littéraire Archambault), et un recueil de nouvelles, Contes violents (Triptyque, 2014). Mathieu Blais enseigne la littérature au Cégep Édouard-Montpetit. Romancier et poète, il a été lauréat du prix Rina-Lasnier (2014), finaliste du prix Jacques-Brossard (2014) et demi-finaliste du prix du Festival de la poésie de Montréal (2013).
Il aspire toujours à une plus grande liberté. Lucie Bélanger, originaire de l'Abitibi, vit à Montréal. Elle travaille dans l'édition et dirige la revue Moebius. Elle a fait paraître un petit nombre de textes, en revues et dans un collectif.
Claude Chaussard et Jean-Claude Brochu - Moebius  : Moebius. No. 145, Avril 2015 - Comme il vous plaira.
Moebius Moebius. No. 145, Avril 2015....
6,99 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK

Ne partez pas tout de suite...

Inscription newsletter