Mangez-moi - condition des sans-abri, et chemins actuels de l'art

Marina Damestoy

Note moyenne : | 0 avis
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
  • publie.net

  • Paru le : 23/05/2012
  • Tous vos e-books sur notre application de lecture
  • Téléchargement immédiat
  • Aide au choix numérique
4,99 €
E-book - Multi-format
Vérifier la compatibilité avec vos supports

Decitre eBooks

Découvrez vos e-books avec notre application de lecture !

Votre note
Un texte violent. Et la fiertéà le mettre en ligne : bon indicateur de ce qui se renouvelle, vient éclater dans l'écriture et appelle ces formes neuves de partage. Violence quant à ce qui est dit ? Oui, en partie : approcher la précarité ultime, celles qui n'ont plus rien, au voisinage des tentes de Don Quichotte, au terme des tunnels de la drogue qui les accompagne. Mais en partie seulement : violence peut-être plus radicale dans le deuxième cahier, quand il est question de son propre chemin artistique.
Comment on est reçu, comment on progresse. Ces communautés fragiles qui se créent autour d'une pièce de théâtre, d'un festival ou d'une pratique de rue. Au passage, on aura traversé avec la même proximité, le même grossissement des visages, le même frôlement des corps, les lieux de la précarité extrême, et ces lieux où se chercher soi-même passe par l'expérience des autres : les rave par exemple, ou une nuit sur une plage, ou les coulisses d'un grand festival. Et si c'était la même violence : là où la norme d'une société marchande évince le chemin personnel ? Il n'y a pas de réponse simple.
La colère de ce texte n'est pas une accusation - son chemin, on se le fabrique et si l'obstacle est plus lourd, on aura d'autant plus de force à le traverser. Une autre question, sous-jacente, qui elle fait autant accusation que question : dans ce chemin par lequel on chemine soi-même vers une pratique d'artiste, quelle place ou quel statut pour l'expérience directe de l'autre, extrême compris ? Quel prix payer, quel trajet prendre ? On nous parlait autrefois d'engagement, ça résonne comment, quand c'est la société au temps de l'industrie culturelle qu'on arpente ? Ces chemins, Marina Damestoy les arpente depuis longtemps.
Une implication militante auprès des sans-abri, sans laquelle il n'y aurait pas devenir à ce visage entendu autrefois, et les textes écrits dans l'expérience même. Une implication théâtrale, festivals, arts de la rue, puis un passage à la revue Mouvements. Maintenant, l'écriture. Un noeud entre l'art et le social qui nous implique tous, en renversant les deux mots. Lire aussi sur remue.net son FB (Lien -> http://www.tierslivre.net)
  • Date de parution : 23/05/2012
  • Editeur : publie.net
  • Collection : Temps Réel
  • ISBN : 978-2-8145-0308-3
  • EAN : 9782814503083
  • Format : E-Book multi-format
  • Nb. de pages : 161 pages
  • Caractéristiques du format Multi-format
    • Pages : 161
  • Caractéristiques du format Mobipocket
    • Protection num. : pas de protection
  • Caractéristiques du format PDF
    • Taille : 595 Ko
    • Protection num. : Digital Watermarking
    • Transferts max. : Autorisé
    • Imprimable : Autorisé
    • Copier coller : Autorisé
  • Caractéristiques du format Streaming
    • Protection num. : pas de protection
  • Caractéristiques du format ePub
    • Protection num. : pas de protection

Biographie de Marina Damestoy

Auteure de théâtre et de poésie (revues, ed° Dé Bleu, Pénultième, Parages, Berluette, la Page Blanche, Remue.net, Publie.net), elle a fait ses études supérieures aux beaux-arts de Cergy ainsi qu'aux facultés de Nanterre et Saint Charles en Philosophie Esthétique. Après un tour du monde en solitaire et en auto-stop, elle monte sa compagnie de Théâtre puis suit un troisième cycle universitaire consacré à la direction des spectacles vivants. Outre une pratique de mise en scène (Les Manipulations aux Amandiers de Nanterre, Le peuple Clune- jeune public), elle travaille en tant que rédacteur aux festivals des Antipodes (Scène nationale de Brest), administratrice de la Muller Factory aux Subsistances (Friche de la ville de Lyon), rédactrice à Avignon, etc.
Elle collabore aux revues Janus (Jan Fabre) Inventaire/Invention, Toc, Cassandre et Mouvement elle rédige l'Essai critique « La topographie de l'art de travers ». En tant que chargée du Théâtre à Mains d'ouvres, puis responsable de l'Association La Boîte Blanche, elle s'emploie à favoriser l'émergence d'auteurs et de projets expérimentaux en direction du plateau, le plus souvent encore non repérés par le public et la profession. Elle travaille actuellement au projet A.
M. O, triptyque théâtral et cinématographique autour de la notion de résistance féminine. Le Roman auto-fictionnel  "Mangez-moi" nourrit ce projet.

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot

Mangez-moi - condition des sans-abri, et chemins actuels de l'art est également présent dans les rayons

Marina Damestoy - Mangez-moi - condition des sans-abri, et chemins actuels de l'art.
Mangez-moi. condition des sans-abri, et chemins actuels...
4,99 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK

Ne partez pas tout de suite...

Inscription newsletter