Mais que faire de Mayotte ? - Chronologie commentée d'une "affaire aussi dérisoire" (1841-2000)

Philippe Boisadam

Note moyenne : | 0 avis
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
  • L'Harmattan

  • Paru le : 01/04/2009
  • Tous vos e-books sur notre application de lecture
  • Téléchargement immédiat
  • Aide au choix numérique
33,38 €
E-book - PDF
Vérifier la compatibilité avec vos supports

Decitre eBooks

Découvrez vos e-books avec notre application de lecture !

  • E-book À partir de 33,38 €
    • ePub 33,38 €
Votre note
L'une des quatre îles de l'archipel des Comores, l'île de Mayotte, a été acquise par la France (Monarchie de Juillet) en 1841. Dix ans après cette acquisition qui avait suscité beaucoup d'espoirs, le commandant de Mayotte, Philibert Bonfils, exprimait sa désillusion constatant que " si Mayotte était ce rocher dont le nom est Dzaoudzi, ce serait un affreux séjour pour tout homme n'ayant pas en soi de quoi vivre intellectuellement une terre de l'expiation.
" La France, pendant plus d'un siècle, s'est désintéressée de l'archipel des Comores et donc de Mayotte. En 1974, lorsque le territoire des Comores a pris unilatéralement son indépendance, l'île de Mayotte a voulu rester française et est entrée en dissidence. Embarrassés, les gouvernements français successifs ont constamment atermoyé et n'ont jamais eu le courage de répondre clairement à la question qui se posait : " Mais que faire de Mayotte ? ".
Les Comoriens n'ont eu de cesse, quant à eux, de réclamer, avec plus ou moins de vitupération, le retour de Mayotte dans l'orbite comorienne soutenus par l'appui constant des Nations unies et de l'Unité africaine. Les Mahorais, de leur côté, sont restés résolus dans leur volonté de rester français et d'être départementalisés. Pendant 24 ans l'île a vécu sous le régime d'une " collectivité territoriale " créée en 1976.
En 2000 un statut de " collectivité départementale " lui a été accordé repoussant à dix ans la consultation sur la départementalisation. Celle-ci sera organisée le 29 mars 2009. L'issue ne fait pas de doute mais les enjeux sont considérables. Le département est-il la meilleure solution pour l'île de Mayotte ? Les Mahorais ont-ils bien appréhendé les conséquences inévitables qui en découleront ? Ne risquent-ils pas d'y perdre leur âme ? C'est la chronologie de cette " affaire aussi dérisoire ", comme le disait en 1975 le représentant de la France aux Nations unies, que retrace cette étude à un moment où se détermine l'avenir de cette petite île du canal de Mozambique.
  • Date de parution : 01/04/2009
  • Editeur : L'Harmattan
  • ISBN : 978-2-296-22650-0
  • EAN : 9782296226500
  • Format : PDF
  • Nb. de pages : 534 pages
  • Caractéristiques du format PDF
    • Pages : 534
    • Protection num. : Digital Watermarking
    • Imprimable : Autorisé
    • Copier coller : Autorisé

Biographie de Philippe Boisadam

Philippe Boisadam a été en poste à Mayotte en 1976-1978, peu de temps après l'indépendance des Comores (1974) comme secrétaire général de la représentation du gouvernement français et en 1996-1998 comme préfet représentant du gouvernement.

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot

Mais que faire de Mayotte ? - Chronologie commentée d'une "affaire aussi dérisoire" (1841-2000) est également présent dans les rayons

Philippe Boisadam - Mais que faire de Mayotte ? - Chronologie commentée d'une "affaire aussi dérisoire" (1841-2000).
Mais que faire de Mayotte ?. Chronologie commentée...
33,38 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK

Ne partez pas tout de suite...

Inscription newsletter